Opinion

L'argent compte pour les cours de l'or et des actions

Atalayar_Degussa Oro

Une économie saine nous dit qu'une augmentation de la quantité d'argent tend à augmenter les magnitudes nominales. Cette idée devrait nous inciter à examiner brièvement la relation entre la quantité d'argent et le prix de l'or et, au-delà, le prix des actions, d'autant plus que les banques centrales du monde entier continuent de mener des politiques monétaires extrêmement expansionnistes (ou plutôt : inflationnistes) sans fin en vue.

Nous ne devons pas supposer que la masse monétaire est le seul facteur qui détermine les prix de l'or et des actions. Certainement pas. Ce que nous voulons dire, cependant, c'est qu'il y a de bonnes raisons d'accepter l'idée qu'à long terme, on peut s'attendre à ce que la masse monétaire joue un rôle assez important dans la trajectoire des prix de l'or et des actions, même si cette relation n'est pas discernable à court terme, c'est-à-dire sur des mois et des trimestres.

Étant donné que les banques centrales ont adopté un "mode de politique de crise" dont il n'y a pas de sortie facile et rapide, des taux de croissance élevés et durables de la masse monétaire sont très probables, notamment en raison de la monétisation continue de la dette publique par le système bancaire. Cela dit, les prix de l'or et des actions devraient continuer à être fortement soutenus à l'avenir. En d'autres termes, l'inflation des prix alimentée par l'inflation monétaire est là pour rester, et pourrait même s'accélérer.