Opinion

L'or contre le risque du dollar : une proposition de valeur

Atalayar_Degussa Oro

Le dollar américain domine la finance mondiale. C'est la monnaie la plus importante pour les transactions, le financement et les investissements. Le marché boursier libellé en dollars américains est profond et très liquide en comparaison internationale. Le billet vert est très attrayant, en particulier pour les investisseurs non américains, car il permet aux emprunteurs et aux prêteurs d'accéder à un large éventail d'opportunités.

Cependant, de la fin mars 2020 à la mi-décembre 2020, la valeur extérieure du dollar américain a diminué d'environ 11 %. On peut supposer que l'incertitude accrue quant aux perspectives économiques de l'économie américaine et du commerce mondial, ainsi que la politique monétaire expansionniste de la Réserve fédérale, ont contribué à une baisse de la demande des investisseurs pour le dollar américain.

De nombreux investisseurs estiment que le prix de l'or profite (souffre) de la baisse (hausse) de la valeur externe du dollar américain. Dans une perspective à long terme, les données disponibles soutiennent assez bien cette notion. Car, depuis 1973, la tendance de la valeur extérieure du dollar américain est effectivement à la baisse, alors que le prix de l'or est à la hausse. Mais ce n'est pas tout. Divers graphiques montrent les variations mensuelles de la valeur extérieure du dollar américain (représentée par un indice du dollar américain pondéré en fonction des échanges) et les variations mensuelles du prix de l'or. Trois constatations sont mises en évidence, selon celles-ci.  

Premièrement, le prix de l'or en dollars américains a augmenté en moyenne de 9 % par an au cours de la période considérée, indépendamment des variations de la valeur extérieure du dollar américain.  

Deuxièmement, le prix de l'or a chuté lorsque la valeur extérieure du dollar a augmenté et vice versa. Au cours de la période considérée, une appréciation de 10 % de la valeur extérieure du dollar américain s'est accompagnée d'une baisse de 12 % du prix moyen de l'or.

Troisièmement, le pouvoir explicatif de la ligne de tendance linéaire est relativement faible. Elle ne représente que 12 % de la variation de la variable dépendante (variations du prix de l'or) qui est prévisible à partir de la variable indépendante (variations de la valeur externe du dollar américain). 

Cela suggère qu'il y a - sans surprise - d'autres facteurs qui influencent également les variations du prix de l'or. En ce qui concerne la relation entre les variations de la valeur externe du dollar des États-Unis et les variations du prix de l'or sur la période allant de janvier 2000 à décembre 2020, la relation entre les deux séries est devenue beaucoup plus étroite. Une régression linéaire explique près de 31 % de la variation du prix de l'or. Cependant, la réaction du prix de l'or à une modification de la valeur externe du dollar américain n'a pas changé. Dans le même temps, une augmentation du prix de l'or indépendante des variations du dollar américain a augmenté de plus de 10 % par an en moyenne.

Quelles sont les leçons à tirer ? L'or - tant qu'il est considéré comme une forme de monnaie - était une protection efficace contre les aléas de la valeur extérieure du dollar, surtout à long terme. Pour les investisseurs internationaux, en particulier, le fait de détenir de l'or s'est avéré plus intéressant que de dépendre de dollars américains (non porteurs d'intérêts). Bien entendu, cette expérience du passé ne peut pas être simplement extrapolée à l'avenir. 

Toutefois, il y a tout lieu de penser que la détention d'or dans la période à venir sera également profitable pour l'investisseur, car la politique monétaire dans le monde entier est sur le point de dégrader le pouvoir d'achat des monnaies officielles, qu'il s'agisse du dollar américain, de l'euro, du yen japonais ou d'autres. D'autant plus qu'un « consentement tacite » est apparu parmi les gens pour que l'exploitation de la presse électronique soit considérée comme la politique du moindre mal.

Dans un contexte d'expansion monétaire importante, de taux d'intérêt artificiellement supprimés et de déficits publics incontrôlés, la possession d'or (et aussi d'argent, soit dit en passant) est une possibilité d'échapper à l'abaissement du pouvoir d'achat de la monnaie. Acheté au prix actuel, l'or a de bonnes chances de réduire le risque et d'augmenter les rendements pour l'investisseur à long terme dans les années à venir.