PUBLICIDAD

Marruecos

Opinion

Ne baisse pas ta garde

Ne baisse pas ta garde

Personne n'a dit que la lutte contre le coronavirus allait être facile, mais ce que nous ne pouvons pas nous permettre, c'est de croire que tout est déjà résolu ou en voie de l'être. Bien au contraire. Vous ne pouvez pas baisser la garde, vous devez respecter au maximum les mesures de sécurité où que nous soyons. En ces jours de vacances, il est essentiel que tous ceux qui peuvent prendre leurs jours de congé, se déplacent vers leurs lieux habituels de loisirs et de repos et contribuent au quotidien à la reprise économique.

Mais il faut être conscient et convaincu qu'il faut aller à la plage avec un masque, il faut aller dans les bars et restaurants avec un masque, il faut y aller avec la famille et les amis avec un masque, et, surtout, il faut y aller de boissons et fête avec masque. Et toujours, en respectant la distance de sécurité et en utilisant le gel désinfectant. Vous penserez que l'article répète tout ce qui est déjà connu et que les médias réclament chaque jour. Vous avez raison. C'est évident, mais il y a trop de gens qui ne sont pas conscients du danger qui existe encore et de la capacité et de la vitesse de contagion du COVID-19.

Les épidémies ne sont pas une blague et bien que nous ayons la triste expérience de la première vague avec des milliers de morts dans le monde, nous ne pouvons pas permettre qu'une deuxième phase nous frappe car il y a deux raisons fondamentales: préserver des vies humaines, il n'est pas admissible que cela puisse avoir plus de morts, et parce qu'un deuxième confinement serait une ruine économique et sociale pour des millions de personnes. La réaction internationale est la prévention envers les lieux qui souffrent de nouveaux cas de contagion. Il y a des gouvernements comme les Français et les Belges qui recommandent de ne pas se rendre en Catalogne, par exemple. Il existe de nombreux cas de contagion dans d'autres régions d'Espagne, mais dans une moindre mesure.

Même l'arrogant et arrogant Donald Trump a dû donner son bras pour tordre et changer sa politique ignorante et suicidaire contre le virus. Il a commencé à mettre son masque et a changé les ordres pour faire face au coronavirus qui a déjà tué 148 000 Américains et infecté plus de quatre millions. Le plus triste, c'est que Trump a changé d'avis car les sondages avaient grimpé en flèche en faveur de son adversaire démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden. Aucun conseil de ses conseillers, aucun avis d'expert, la dure réalité aux États-Unis ou dans le reste du monde, comme le Brésil, n'a pu le convaincre. Seul l’intérêt électoral compte, comme dans d’autres pays, malheureusement.