PUBLICIDAD

Marruecos

2.880 postes de vaccination fixes et 7.000 postes mobiles pour l'administration des vaccins au Maroc

Le Maroc va lancer la campagne de vaccination contre le coronavirus la semaine prochaine
Atalayar_Vacuna COVID19

 -  

Les vaccins au Maroc contre le coronavirus, produits par les laboratoires AstraZeneca et Sinopharm, seront administrés par 2 880 points fixes (centres de santé, universités, prisons, lieux de travail) et 7 000 points mobiles, selon le portail web créé ad hoc par le ministère de la santé.

La campagne de vaccination débutera cette semaine, bien que la date exacte n'ait pas été précisée, et le premier lot d'AstraZeneca (deux millions de doses), arrivé vendredi à Casablanca en provenance d'Inde, a déjà commencé aujourd'hui à être distribué dans les différentes régions du Maroc.

Quant au lot de Sinopharm, il devrait arriver mercredi prochain.

Le gouvernement a établi les catégories suivantes de personnes prioritaires pour le vaccin : plus de 75 ans, personnel médical et sanitaire de plus de 40 ans, personnel enseignant de plus de 45 ans, armée et "autorités publiques" sans spécification d'âge.

Tous ceux qui entrent dans ces catégories, y compris les étrangers résidant dans le pays, peuvent demander leur rendez-vous par télématique ou par SMS et seront appelés à se faire vacciner en deux lots, avec un intervalle de 21 jours pour Sinopharm et de 28 jours pour AstraZeneca.

Le roi Mohamed VI a récemment annoncé que le vaccin sera gratuit pour tous, mais le prix payé par l'État marocain aux deux laboratoires pour obtenir les doses n'a pas été révélé, à un moment où la pression mondiale s'exerce sur tous les producteurs de vaccins.

En excluant la population de moins de 18 ans, l'objectif de la campagne est de vacciner 25 millions de personnes, ce qui nécessitera 50 millions de doses pour assurer une "immunité collective".