Abu Dhabi lance son propre nom de domaine internet

La nouvelle adresse, .abudhabi, vise à promouvoir la capitale émiratie à l'échelle internationale
atalayar_Abu Dabi

 -  

Abu Dhabi, capitale des Émirats arabes unis, a annoncé le lancement de son propre domaine Internet. " Nous sommes très heureux de l'adoption du domaine .abudhabi, qui met en évidence le fait que l'émirat d'Abu Dhabi avance avec confiance et rapidité dans le processus de transformation numérique, sur la base de la vision ambitieuse de nos sages dirigeants, qui consiste à construire et à façonner l'avenir numérique de l'émirat de manière à soutenir l'innovation, la mise en œuvre de solutions numériques et des initiatives efficaces qui renforcent l'environnement économique de la capitale ", a déclaré Mohamed Abdelhameed Al Askar, directeur général de l'Autorité numérique d'Abu Dhabi. 

Le nom de domaine est disponible pour les particuliers et les entreprises situés dans les EAU. Al Askar a exhorté toutes les entreprises de la capitale à s'inscrire et à réserver leur nom sur le site web. "Cette initiative contribue à élever le statut de l'indice mondial de l'innovation des Émirats arabes unis et à promouvoir Abu Dhabi dans les domaines touristique, culturel et économique grâce à ce nom de domaine distinctif, un facteur d'attraction pour les entreprises intéressées par les opportunités commerciales et les événements locaux et internationaux organisés chaque année par Abu Dhabi", a-t-il ajouté. 

Vous trouverez des informations sur la manière de réserver et d'enregistrer un nom de domaine sur le site www.nic.abudhabi.

atalayar_abu dhabi

Abu Dhabi continue de stimuler le secteur numérique

Ce projet émirati vise le tourisme, la culture et le commerce, ainsi que l'encouragement du processus de transformation numérique et la promotion d'Abu Dhabi à l'échelle mondiale. Cependant, la capitale émiratie développe son secteur numérique depuis un certain temps. En mars 2020, au début de la pandémie de coronavirus, le Haut comité du gouvernement numérique a été formé pour concevoir une stratégie en ligne appropriée pour l'émirat. Les établissements d'enseignement sont passés avec succès à l'apprentissage en ligne, tout comme de nombreux services gouvernementaux ont commencé à travailler en ligne en raison des mesures restrictives prises contre COVID-19. Le cheikh Khalid bin Mohamed bin Zayed, président du bureau exécutif d'Abu Dhabi, a noté que toutes les mesures prises garantiraient "la réputation de la capitale en tant que centre régional et international de premier plan pour le développement numérique".

Soucieux d'intégrer la technologie dans les tâches quotidiennes, Abu Dhabi a également renforcé sa coopération avec la société de télécommunications chinoise Huawei. "Nous sommes guidés dans la transformation numérique par la vision des dirigeants des Émirats arabes unis, qui vise à améliorer le service de notre société grâce à la technologie, en suivant les dernières solutions dans un service client impeccable", a expliqué Ahmed Al Hammadi, directeur du département de planification technique.

En août dernier, l'Abu Dhabi Islamic Bank (ADIB) a lancé "Amwali", la première banque numérique islamique au monde ouverte à tous dès l'âge de huit ans. L'un des objectifs de ce projet est d'encourager l'épargne intelligente parmi la jeune génération. "La banque numérique devient un outil utile pour aider les parents à suivre et à expliquer les bons et mauvais schémas de dépenses à leurs enfants de manière simple", a déclaré Karishma Nandkeolyar, rédactrice en chef de Gulf News.

atalayar_abu dabi

Le reste du pays présente également un développement technologique et numérique favorable. Le pays arabe s'est récemment engagé auprès des Nations unies à concevoir de nouvelles méthodes et de nouveaux outils afin d'améliorer les technologies modernes pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales. "Alors que le monde fait d'immenses progrès technologiques, nous devons déterminer comment exploiter au mieux ces innovations pour résoudre les conflits et les défis de notre époque", a déclaré le porte-parole des EAU.