Al-Attiyah remporte la onzième étape face à la domination de Peterhansel

Le Français défend une avance de 15 minutes sur Al-Attiyah et se réjouit de son 14e Dakar
Atalayar_Dakar21Stéphane Peterhansel

AFP/ FRANCK FIFE  -   Le chauffeur de Mini, Stéphane Peterhansel, et son copilote, le Français Edouard Boulanger

Peterhansel a contrôlé à volonté une spéciale conquise finalement par Nasser Al-Attiyah. Le cheikh et le coureur qatari ont remporté la victoire partielle après avoir franchi la ligne d'arrivée en 1:56 chez les Gaulois, dans une étape où Peterhansel et son partenaire ont subi une frayeur vers la fin.  

Le coureur français a crevé en heurtant une pierre cachée dans les dunes, mais dans la dernière ligne droite, ils ont ralenti et ont réussi à sauver la situation. Ainsi, "Monsieur Dakar" cherchera la phrase demain, sur la dernière étape du Rallye Dakar 2021.  

La différence avec Al-Attiyah reste à 15h05 pour les 225 kilomètres de la 12ème et dernière spéciale. Il a en main ce qui serait son 14ème titre dans la catégorie.  

Le pilote originaire de Madrid, Carlos Sainz, a de nouveau fait une très bonne compétition et a terminé en troisième position, à 2:26 du Qatari. Il n'a pas eu de chance dans une spéciale où il a également subi deux crevaisons consécutives à la fin qui l'ont laissé sans roues de secours et la rupture de l'entrée d'air du toit de la Mini lorsqu'il a heurté un fil lâche.

Atalayar_Carlos Sainz
AFP/ FRANCK FIFE - Les pilotes espagnols de Mini Carlos Sainz et leur copilote Lucas Cruz

La distance entre lui et le leader du classement général est de 1 heure et 4 minutes. Cependant, s'il est capable de tenir la position, il montera sur le podium.  

Départ de Joan Barreda 

Dans la catégorie moto, le Britannique Sam Sunderland a remporté l'avant-dernière étape du Dakar entre Al-Ula et Yanbu, d'une longueur de 464 kilomètres, et a encore peu de chances de remporter la finale, ce qu'il cherchera ce vendredi en se rendant à Djeddah où se termine le Dakar saoudien.  

Cependant, cette étape a permis à l'Argentin Kevin Benavides de renforcer son leadership, tandis que l'Espagnole Joan Barreda a été contrainte d'abandonner. Alors qu'il était quatrième au classement général à 15 minutes de la tête, l'Espagnol a sauté un point de ravitaillement et est tombé en panne d'essence au kilomètre 267. Barreda a donc demandé l'assistance de l'équipe médicale et a été transporté par hélicoptère au bivouac, confirmant son abandon. 

Atalayar_Dakar21
AFP/ FRANCK FIFE - Le mini pilote Stéphane Peterhansel et son copilote Edouard Boulanger de France (R) s'affrontent devant le pilote Toyota Nasser Al-Attiyah du Qatar (R) et son copilote Mathieu Baumel

C'est ainsi que ce Dakar s'est terminé pour lui, le jour même où il s'était jeté dans la jugulaire de Kevin Benavides et Ricky Brabec, qui étaient premier et second. Barreda rattrapait douze des quinze minutes qu'il avait perdues face à l'Argentin, c'est pourquoi cette erreur qui a condamné toutes ses options est particulièrement douloureuse. 

Quant à la lutte pour le titre, Benavides a prolongé son avance grâce à la mauvaise journée de Ricky Brabec, qui a perdu près de 13 minutes face au vainqueur. Ainsi, l'Argentin entamera vendredi la dernière étape avec un avantage de 4:12 sur Sunderland et de 7:13 sur l'Américain, qui a besoin d'un échec du principal favori pour remporter le trophée.