PUBLICIDAD

Iberdrola

Bennett se rend aux Émirats pour renforcer les liens après les progrès réalisés au cours des deux dernières années

Le Premier ministre israélien effectue sa première visite officielle depuis la mort du demi-frère de Mohammed bin Zayed
Bennet Bin Zayed

PHOTO/WAM  -   Naftali Bennett, Premier ministre d'Israël avec Mohamed bin Zayed

Le Premier ministre israélien, Naphtali Bennett, a discuté jeudi à Abu Dhabi, avec le nouveau président des Emirats arabes unis (EAU), Mohamed bin Zayed, des moyens de dynamiser les relations entre l'Etat juif et le pays arabe, notamment en matière d'économie et d'investissements, après les progrès réalisés ces deux dernières années. 

Bennett est arrivé aujourd'hui à Abu Dhabi pour une visite non officielle, la première depuis que Mohammed bin Zayed a pris ses fonctions après la mort de son demi-frère, Sheikh Khalifa, en mai. 

Les deux dirigeants ont "discuté des possibilités de coopération bilatérale et des opportunités de leur développement dans divers aspects, notamment l'investissement, l'économie et le développement", selon un communiqué officiel du gouvernement émirati. 

Ils ont également discuté de la coopération dans "les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé et d'autres secteurs vitaux qui sous-tendent le développement afin de réaliser les aspirations des deux pays pour l'avenir", ajoute le communiqué, tel que rapporté par l'agence de presse officielle émiratie WAM. 

Après avoir présenté ses condoléances pour le décès du cheikh Khalifa, Bennett a félicité bin Zayed pour son accession à la tête des Émirats arabes unis et "a exprimé l'aspiration de son pays à travailler avec les Émirats arabes unis pour élargir les horizons de leur coopération au cours de la prochaine phase, pour le bénéfice et la prospérité de leurs peuples et des peuples de la région", indique la note. 

Le porte-parole du Premier ministre, Ofir Gendelman, a expliqué sur son compte Twitter officiel que la visite avait eu lieu à l'invitation du nouveau président des EAU, et que Bennett avait été reçu à l'aéroport de la capitale émiratie par le ministre des Affaires étrangères Abdullah bin Zayed. 

Il s'agit de la troisième rencontre entre Bennett et Bin Zayed, après des réunions à Abu Dhabi en décembre et en Égypte en mars, cette dernière avec le président égyptien Abdelfatah al Sisi. 

La réunion de mars était la deuxième rencontre en face à face entre Bennett et Bin Zayed, alors prince héritier de l'émirat d'Abu Dhabi et dirigeant de facto du pays, après la visite du Premier ministre israélien aux Émirats en décembre. 

La visite de décembre était la première visite d'un chef de gouvernement israélien aux Émirats arabes unis après la normalisation des relations entre les deux nations en août 2020, avec la signature des accords d'Abraham à Washington avec Bahreïn, auxquels se sont joints ensuite le Soudan - qui doit encore être ratifié - et le Maroc. 

Depuis lors, les liens entre les deux pays n'ont cessé de se renforcer, notamment sur le plan commercial, et ils ont signé le 31 mai à Dubaï un accord de libre-échange, qualifié d'historique car il s'agit du premier du genre entre l'État juif et un pays arabe, et qui portera le commerce bilatéral à quelque 10 milliards de dollars en cinq ans.