PUBLICIDAD

Marruecos

Big Data et infrastructures, de nouveaux amis en Amérique latine

Cette logique met en évidence les lacunes en matière d'infrastructures qui existent actuellement en Amérique latine par rapport aux économies les plus avancées
big-data-america-latina

 -  

L'un des indicateurs traditionnels permettant de mesurer le niveau de développement d'un pays est la qualité de ses infrastructures. Le raisonnement est clair : disposer de bonnes routes et d'itinéraires stratégiques, par exemple, offrira de plus grandes possibilités de commerce et d'exportation de toutes sortes de produits. Mais aussi, sans réseaux électriques adéquats, il sera impossible de fournir des services d'électricité stables aux citoyens, et encore moins dans les zones reculées.

Cette logique met en évidence les lacunes en matière d'infrastructures qui existent actuellement en Amérique latine par rapport aux économies plus avancées. On estime que, pour combler ces lacunes, la région devra investir entre 200 et 250 milliards par an, soit sept fois plus que ce qu'elle investit actuellement, ce qui permettrait de construire des routes, des ports et des aéroports pour promouvoir le commerce au sein de la région et ouvrir ses marchés au commerce international.

Ces investissements peuvent trouver dans la numérisation un nouvel allié stratégique pour accélérer leur impact sur le développement socio-économique. En effet, la numérisation des infrastructures peut être un raccourci pour éviter un nouveau retard et accélérer la reprise économique après la pandémie.

bitcoin-el salvador
REUTERS/JOSE CABAEZAS - Une femme effectue une transaction en bitcoins dans un bureau d'assistance en bitcoins sur la plage d'El Zonte à Chiltiupan, au Salvador, le 8 juin 2021

"L'Amérique latine doit intégrer les dernières évolutions technologiques, telles que la 5G, le big data ou l'interconnexion des appareils pour l'internet des objets, dans les infrastructures existantes et celles qui restent à construire. Cependant, à ce jour, la région n'a développé de manière substantielle aucun de ces aspects", déclare Walter Cont, directeur général de la vice-présidence de la connaissance de la CAF.

Parmi les principaux obstacles à l'intégration massive des nouvelles technologies dans la région, selon un récent rapport de la CAF, figure l'adaptation des réglementations aux nouveaux formats et usages technologiques. En d'autres termes, les régimes réglementaires doivent encore être mis à jour pour intégrer les nouvelles technologies.

Les nouvelles technologies créent de nouveaux rôles pour les acteurs existants du marché ou entraînent une redistribution des activités. Par exemple, selon M. Cont, dans le domaine de l'électricité, les avantages du réseau intelligent pourraient être mieux exploités si les opérations de distribution et de négoce étaient séparées. 

america-latina

Outre l'absence de réglementation efficace, il existe des risques liés aux nouvelles technologies, comme la sécurité des informations, la transparence des systèmes d'intelligence artificielle ou la gestion des données. À cet égard, une tâche essentielle pour les États sera de veiller à ce que les régulateurs accordent toute l'attention voulue à la sécurité des informations individuelles, aux questions de cybersécurité et de biosécurité, ainsi qu'à la résilience des systèmes d'électricité et de transport, entre autres.

Les avantages de la numérisation des infrastructures ont une incidence sur la portée et la qualité des services. Certaines opportunités concrètes peuvent être trouvées dans les secteurs de l'électricité et des transports urbains. Dans le premier cas, des progrès ont été réalisés, par exemple, avec l'expansion du parc de véhicules électriques ou avec le développement de batteries permettant le stockage de l'électricité. Avec la mise en œuvre de systèmes de comptage avancés, l'automatisation des composants du réseau et l'intégration de dispositifs intelligents, le réseau électrique traditionnel se transforme en réseau intelligent.

Dans le domaine du transport urbain, les développements numériques se sont inscrits dans un cadre de mobilité durable. Il s'agit notamment des technologies qui encouragent l'utilisation des transports publics ou la marche à pied, le recours accru aux services de transport individuel ou partagé, l'optimisation des trajets et la micro-mobilité. Les systèmes de géoréférencement et de spécification des lignes de transport public général contribuent également à la planification des transports de masse par les autorités locales.

economía-america-latina
PHOTO/AFP - Ces dernières années, l'Amérique du Sud ne s'est pas distinguée comme un exemple de stabilité et de prospérité

Ces développements apportent de multiples avantages. Par exemple, dans le secteur de l'électricité, elle améliore la fiabilité, la sécurité, les économies et l'efficacité du système, et présente un potentiel pour la gestion des actifs du réseau, l'intégration du système avec les sources d'énergie renouvelables et la communication en temps réel entre les consommateurs et les entreprises. Mais les progrès dans la région restent très embryonnaires et hétérogènes.

Les infrastructures peuvent non seulement contribuer à la croissance économique, à la compétitivité des entreprises ou à l'intégration de l'espace national et régional, mais aussi favoriser l'inclusion sociale et la protection de l'environnement, améliorant ainsi la qualité de vie des générations actuelles et futures.

Robert Valls, Directeur de la communication de la CAF.

Visiones del Desarrollo est une section promue par la CAF - banque de développement d'Amérique latine - qui analyse les principales questions de développement dans la région. Les articles qu'il contient sont publiés simultanément dans les principaux médias d'Amérique latine.