Bruxelles autorise le vaccin COVID-19 de Pfizer

L'UE autorise le vaccin contre la maladie et les doses commenceront à être injectées en même temps le 27 décembre
Atalayar_Pfizer Vacuna Europa

PHOTO/ARNO BURGI  -   Le logo de la société pharmaceutique Pfizer sur son siège de Berlin

L'Union européenne (UE) a homologué le vaccin anti-Covid Pfizer-BioNTech. Ce lundi, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a confirmé l'autorisation du vaccin après que l'Agence européenne des médicaments (EMA) ait donné son feu vert. Ils confirment qu'il est sûr et efficace contre le COVID-19.

Cela permettra le lancement des campagnes de vaccination le 27 décembre et la distribution des doses commencera ces jours-ci en Belgique. "J'ai toujours dit, pendant cette pandémie, que nous sommes dans le même bateau", a déclaré Ursula von der Leyen, qui confirme que ce système sera disponible dans tous les pays de l'UE en même temps.

"Nous ajoutons aujourd'hui un chapitre important dans notre lutte contre COVID-19, nous avons pris la décision de mettre le premier vaccin COVID-19 au service des citoyens européens", a déclaré le président dans une déclaration de la Commission européenne lundi. "Nous obtenons des autorisations dans les conditions du marché pour le vaccin produit par BioNTech et Pfizer", a-t-elle déclaré.

Ce sera le premier vaccin, mais d'autres seront approuvés s'ils sont jugés efficaces et sûrs. Il est prévu que le 6 janvier, les spécialistes de l'EMA terminent l'évaluation de celui développé par Modern Pharmaceuticals. Il promet également de contribuer à sécuriser le vaccin pour le reste du monde, tandis que les vaccins sont distribués aux Européens.

Von der Leyen est fier que le premier vaccin COVID-19 en Europe soit un produit de l'innovation européenne. BioNTech a reçu plus de 9 millions d'euros de fonds de l'Union européenne au cours de la dernière décennie pour développer ces technologies révolutionnaires. "C'est une véritable réussite européenne", a conclu le président.

Après avoir annoncé le feu vert pour le médicament lors d'une conférence de presse à Amsterdam, le directeur exécutif de l'EMA, Emer Cooke, a déclaré que "c'est une réalisation scientifique historique qu'un vaccin contre une nouvelle maladie ait été mis au point en moins d'un an".

On s'attend à ce qu'au cours de l'année prochaine, une grande partie de la population de l'Union européenne soit immunisée contre le virus. Il sera utilisé chez les personnes de plus de 16 ans et sera administré en deux doses, avec 21 jours entre chaque dose.