Décès du général Colin Powell, ancien secrétaire d'État américain, à l'âge de 84 ans

Powell est décédé suite à une complication grave d'une infection au COVID
colin-powel

 -  

Le général Colin L. Powell, premier Afro-américain à occuper le poste de secrétaire d'État des États-Unis, est décédé lundi à l'âge de 84 ans des suites de complications liées à la COVID-19.

Sa famille a déclaré dans un message sur le site de réseautage social Facebook, dans lequel elle a dit avoir perdu "un mari, un père, un grand-père extraordinaire et aimant, et un grand Américain".

Le communiqué précise que le général américain a reçu une série complète de vaccinations.

M. Powell a été le secrétaire d'État du président républicain George W. Bush de 2001 à 2005 et a précédemment occupé le poste de président des chefs d'état-major interarmées des États-Unis pendant la première guerre du Golfe (1989-1991).

Le général quatre étoiles, né à New York, est décédé au Walter Reed Army Medical Center, près de Washington.

Bien qu'étant l'un des généraux les plus influents de ces dernières décennies, Powell a connu l'un des moments les plus compliqués de sa carrière en raison de sa présentation controversée en 2003 devant le Conseil de sécurité des Nations unies, où il a défendu l'intervention militaire en Irak en affirmant que le président irakien Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive.

Il a ensuite reconnu qu'il s'agissait d'une erreur et d'une "tache" sur sa carrière politique.

Bien qu'il appartienne au parti républicain, il a pris ses distances avec les conservateurs ces dernières années, puisque l'année dernière il a appelé à voter pour le démocrate Joe Biden, et a fait de même en 2016 lorsqu'il a soutenu la candidature de la démocrate Hillary Clinton à la Maison Blanche, au lieu du républicain Donald Trump.