PUBLICIDAD

Iberdrola

Des milliers de personnes manifestent à Bruxelles contre les mesures anti-voyages

Les manifestants qualifient ces mesures d'antidémocratiques
pruebas-detección-covid

Nathalia Aguilar/EPA  -   Les Sanitaires testent le COVID-19

Des milliers de personnes manifestent dimanche à Bruxelles contre les restrictions adoptées pour endiguer la pandémie de covid-19, notamment l'obligation de présenter un certificat de covid pour accéder aux lieux publics.

La manifestation, autorisée par le conseil municipal de la capitale belge, est partie vers 13h30 heure locale de la gare du Nord et défile dans le centre ville sous le slogan "Ensemble pour la liberté", selon l'Agence Belge.

La police et les organisateurs ne disposent pas encore de chiffres précis sur l'affluence, mais affirment que des milliers de personnes protestent contre les mesures prises à la suite d'une recrudescence des cas de covid-19 dans le pays.

La marche a été initialement convoquée pour protester contre l'utilisation du pass covid, mais des manifestants critiquent également la vaccination obligatoire de tous les personnels de santé décidée cette semaine par le gouvernement ou les vaccinations en général, selon la télévision publique RTBF.

Les organisateurs ont dénoncé dans un communiqué "les mesures restrictives de liberté, qui ne constituent pas une solution structurelle pour les soins de santé".

La police a été fortement déployée pour éviter des troubles tels que ceux observés ces deux dernières nuits aux Pays-Bas voisins, où plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées pour avoir participé à des manifestations contre les restrictions du covid qui ont dégénéré en émeutes violentes avec plusieurs blessés, dont deux par balles.

Le pic de cas de covid-19 en Belgique, où l'incidence cumulée a augmenté de 19 % au cours de la dernière semaine analysée, pour atteindre 1 346 cas pour 100 000 habitants en 14 jours, a conduit le gouvernement à renforcer certaines restrictions cette semaine, bien qu'aucun secteur économique n'ait été fermé ou certains groupes confinés, comme dans d'autres pays européens.

Les mesures consistent principalement à rendre le télétravail obligatoire quatre jours par semaine et à étendre le port du masque à l'intérieur des établissements et des lieux culturels, comme les restaurants et les cinémas, même si un certificat de covidie est requis pour y entrer.

La Belgique exige déjà depuis le mois d'octobre la présentation de ce document - qui prouve que le porteur a été vacciné, a passé la maladie ou a été testé négatif lors d'un test récent - pour accéder aux restaurants et aux événements culturels.

En outre, le gouvernement a introduit une obligation de vaccination pour tous les travailleurs de la santé du pays, qui seront sinon suspendus du 1er janvier au 31 mars, après quoi leur contrat sera résilié - avec droit au chômage - ou suspendu jusqu'à ce que le travailleur soit vacciné s'il s'oppose à son licenciement - auquel cas sans salaire.