Eden Hazard échoue à nouveau et Zidane finit par être interrogé par les fans de Real Madrid

Le Real Madrid perd la demi-finale de la Supercoupe contre l'Athletic Bilbao, ce qui donne une mauvaise image
Eden Hazard

 -   Eden Hazard

Les erreurs de Lucas Vazquez et l'inefficacité d'Eden Hazard ont conduit à la défaite du Real Madrid à Malaga face à l'Athletic Bilbao lors de la deuxième demi-finale de la Supercoupe d'Espagne. 

Dimanche, l'équipe basque affrontera le FC Barcelone en finale qui se tiendra à Séville.  

Le duel attendu entre le Real Madrid et Barcelone, que tout le monde prédisait, n'aura pas lieu. Les équipes du nord étaient à un niveau élevé et elles ont mis les favoris en difficulté.  

Mercredi dernier, Barcelone et la Real Sociedad ont proposé un match très divertissant avec des allées et venues continues et sans spéculation défensive. 

Il y a eu de l'excitation jusqu'à la fin avec des pénalités. Le héros du match pour les Azulgranas était leur gardien de but Ter Stegen. Il a fait deux interventions magistrales pendant le match et a ensuite arrêté deux penalties. 

Il est vrai que s'il n'y avait pas eu la sanction inutile prise par De Jong, le Real n'aurait pas pu obtenir de prolongation. Mais l'équipe de Saint-Sébastien a tenu tête à Barcelone et a joué un excellent match. 

L'autre finaliste de dimanche sera l'Athletic Bilbao. Ils ont joué un match physique très intense contre l'équipe de Zidane. Ils ont mis beaucoup de pression sur le Real Madrid dès le début et ont eu la chance que Lucas Vazquez commet deux erreurs très importantes. La première était une erreur dans un col près de la région de Madrid que Raúl García n'a pas pardonnée. La seconde est due à la confiance dans la marque d'un ballon aérien et à la prise ultérieure et inconcevable que personne n'a protesté lorsque l'arbitre a tiré un penalty. 

Mais le coupable de la défaite n'était pas seulement le joueur galicien. Pendant toute la première mi-temps, l'équipe blanche a failli ne pas déranger l'Athletic de Bilbao. Beaucoup de contrôle de balle, beaucoup de passes, mais personne n'essayait de jouer un contre un.

Zéro déséquilibre. Benzema n'a pas participé au jeu car il était très bien couvert par la défense et Modric et Kroos ne l'ont pas trouvé. Asensio n'a pas non plus participé étourdi d'un côté à l'autre et que dire de la supposée star de l'équipe. 

Eden Hazard n'apporte rien et, pour lui aussi, jouer le reste n'est pas à sa place. Un tir facile pour le gardien de but et un entracte qui se termine dans la consternation, voilà tout ce que le joueur belge a apporté au match.   

Eden Hazard

L'entraîneur du Real Madrid n'a pas attendu comme il l'a fait à la 82e minute pour le remplacer, il l'a fait à la 67e. Cependant, à la mi-temps, il a perdu 2-0 et n'aurait pas dû le sortir en seconde période. 

Lorsque le Belge n'était pas sur le terrain, le Real Madrid jouait le meilleur football. Asensio apparaissait constamment, Benzema marquait le but et pouvait égaliser le match si ce n'était pas pour le hors-jeu. 

En contre, l'équipe basque a pu terminer le match, mais Courtois a sauvé deux occasions très nettes. 

Il y a quelques mois, lors du match de qualification pour la Ligue des champions contre le Manchester City de Guardiola, un événement similaire s'est produit.

À cette occasion, les erreurs étaient celles de Raphaël Varane. Mais l'équipe a joué avec dix joueurs comme hier, sans cesse en mouvement et avec Hazard sur le terrain. 

Zinedine Zidane commence à être défié par les fans blancs. La volonté de donner des minutes à un joueur hors de forme comme Eden Hazard, l'absence d'autres comme Martin Odegaard, Vinicius, Marcelo ou Mariano, le fait qu'il laisse la frivolité de Ramos mettre fin à la plupart des matches de l'avant-centre et ses changements incompréhensibles suscitent beaucoup de critiques.

Il n'est pas compréhensible qu'il enlève Benzema et termine Ramos comme attaquant. Ce n'est pas compréhensible qu'avec un 2-0, il ne fasse pas de changements à la mi-temps et ce n'est pas compréhensible qu'il supporte Lucas Vazquez qui, en plus de très mal faire, a failli laisser l'équipe avec dix joueurs à deux reprises. Ce n'est pas compréhensible qu'Odegaard soit passé de starter à ne rien jouer et Valverde de même. Mais pour que le Belge puisse jouer, il perturbe toute l'équipe. C'est une mauvaise solution, car la prétendue star du Real Madrid est loin d'être le joueur de Chelsea, qui nous a tous étonnés.

Il n'est pas compréhensible qu'il n'utilise que 14 joueurs sur les 25 qu'il a dans l'équipe. S'il n'est pas convaincu, qu'il fasse venir des joueurs du Real Madrid B. Il y en a deux ou trois qui sont très utiles. Surtout, Arribas. Il pourrait parfaitement jouer en première division. Mais bien sûr, cela lui ferait perdre son amitié avec certains d'entre eux, comme Isco, par exemple. 

En raison de la pandémie, il n'y a pas de spectateurs dans les stades, mais le Bernabéu condamnerait Hazard et peut-être Zidane et Florentino. L'équipe vieillit et les pièces de rechange n'ont même pas le niveau pour être dans l'équipe, je ne veux pas dire dans le onze de départ. Dans le onze de départ, il n'y a de place que pour Eden Hazard, qui n'a pas de niveau, mais parce qu'il n'y a pas de spectateurs dans les tribunes.

De grands joueurs et entraîneurs du Real Madrid ont souffert du sifflet du Bernabéu pour beaucoup moins que le joueur belge.

C'est la énième occasion perdue pour Hazard. Mais tant qu'il jouera par décret, il continuera dans cette voie. Quelques allumettes sur le banc lui feraient réfléchir.