PUBLICIDAD

Iberdrola

Israël et la Jordanie reprennent le projet de parc industriel binational

Selon Yair Lapid, le projet créera "plus d'emplois, des économies fortes, la prospérité et une paix durable"
jordania-israel-parque-industrial-puente-allenby

REUTERS/RONEN ZVULUN  -   Des soldats israéliens montent la garde près de l'entrée du pont Allenby, un point de passage entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée, près de la ville de Jéricho en Cisjordanie 10 mars 2014.

Le gouvernement israélien a annoncé dimanche qu'il allait reprendre et accélérer la construction d'une zone industrielle qu'il partagera avec la Jordanie, dans le but de faciliter le passage des hommes d'affaires des deux pays et de stimuler le commerce, la technologie et l'industrie locale.

Le projet de parc industriel Jordan Gateway - situé à la frontière israélo-jordanienne - a été initialement proposé en 1994 dans le cadre de l'accord de paix entre les deux pays. Il a été approuvé en 1998 et la construction a commencé deux ans plus tard, principalement du côté jordanien.

Les progrès du côté israélien de la frontière ont été de plus en plus lents, et la décision annoncée aujourd'hui permettra de les accélérer.

"Le parc industriel deviendra l'une des plus grandes initiatives conjointes de l'histoire entre Israël et l'un de ses voisins", a déclaré le Premier ministre israélien par intérim, Yair Lapid, sur Twitter.

yair-lapid-primer-ministro-israel-jordania-parque-industrial
AP/EMMANUEL DUNAND - Yair Lapid

Selon M. Lapid, le projet générera "plus d'emplois, des économies plus fortes, la prospérité et une paix durable" avec le pays arabe.

Pour la première fois depuis qu'il est devenu Premier ministre le mois dernier, M. Lapid a rencontré le roi Abdallah II à Amman mercredi et, entre autres, a mis au point les détails de la relance de la construction du parc industriel binational.

Jusqu'à présent, la principale réalisation du projet a été la construction d'un pont massif sur le Jourdain, qui relie les deux pays et les deux côtés du parc industriel.

L'annonce d'aujourd'hui met en évidence la construction d'un terminal du côté israélien qui facilitera la circulation des personnes.

Selon une déclaration du bureau de M. Lapid, le terminal sera doté "d'installations permettant d'accueillir les hommes d'affaires et les invités arrivant du côté jordanien à des fins professionnelles".

rey-jordania-abdalá-ii-israel-parque-industrial
AP/HANNIBAL HANSCHKE - Le roi Abdallah II de Jordanie

L'annonce de la relance du projet de parc industriel intervient deux semaines après qu'Israël a annoncé que le poste frontière du roi Hussein - également connu sous le nom de pont Allenby, qui permet aux Palestiniens de Cisjordanie de passer en Jordanie - ne fonctionnera plus selon un horaire limité et sera ouvert 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Cette décision a été prise après une médiation entre les États-Unis et le Maroc et annoncée lors de la visite du président américain Joe Biden en Israël.