PUBLICIDAD

Iberdrola

Joe Biden arrive en Arabie saoudite, concluant sa tournée au Moyen-Orient

Après une série de réunions en Israël et en Palestine, M. Biden arrive en Arabie saoudite pour rencontrer le roi saoudien Salman bin Abdulaziz et le prince Mohammed bin Salman
salman-joe-biden

BANDAR ALGALOUD/ SAUDI ROYAL COURT  -   Le prince héritier Mohammed bin Salman reçoit le président américain Joe Biden

Le président américain Joe Biden est arrivé à Djeddah, ville portuaire de la mer Rouge, où il a été reçu par le prince héritier Mohammed bin Salman au palais Al-Salam.

Après les rencontres de M. Biden avec les dirigeants israéliens et palestiniens, le président américain est maintenant en route pour l'Arabie saoudite, où il devrait rencontrer non seulement M. bin Salman, mais aussi le roi saoudien Salman bin Abdulaziz.

Joe Biden-bin salman
BANDAR ALGALOUD/ SAUDI ROYAL COURT - Le prince saoudien Mohammed bin Salman saluant le président américain Joe Biden

Lors de cette rencontre, marquée par le symbolisme qu'elle comporte du fait que les relations entre les États-Unis et l'Arabie saoudite ont été caractérisées par des convulsions, Washington devrait parvenir à un accord avec Riyad dans plusieurs secteurs, notamment dans le domaine énergétique, où sévit actuellement une crise majeure marquée par le conflit russo-ukrainien. En outre, le démocrate tentera de jeter des ponts entre Israël et l'Arabie saoudite dans le but de normaliser progressivement les relations diplomatiques entre les pays arabes et Israël, bien que Riyad n'ait toujours pas de relation ou de rapprochement avec Tel Aviv.

Toutefois, l'Arabie saoudite a levé la fermeture de son espace aérien aux avions civils en provenance ou à destination d'Israël, ce qui a déjà été décrit comme "un premier pas" vers un rapprochement entre les deux pays. En fait, l'arrivée de M. Biden dans le royaume saoudien marque la première fois qu'un avion décollant d'Israël arrive directement en Arabie saoudite. Selon le président américain, "la décision de l'Arabie saoudite peut contribuer à créer un élan vers une plus grande intégration d'Israël dans la région, y compris avec l'Arabie saoudite".

eeuu-arabia-saudi-bin salman-biden
AFP/MEDIA OFFICE MOHAMED BIN SALMAN - Le prince Mohammed bin Salman recevant le président américain Joe Biden

Cet événement n'aurait eu lieu qu'entre des vols reliant Israël et les Émirats arabes unis, suite aux accords d'Abraham, signés en 2020, qui ont normalisé et formalisé pour la première fois les relations entre plusieurs pays arabes et Israël.  Cette étape a marqué un tournant dans la diplomatie de la région du Moyen-Orient, et maintenant, avec la visite officielle du président américain, on espère que les relations et la coopération seront encore renforcées.

À la suite de cette réunion, dont les conclusions ne sont pas encore connues, M. Biden participera à une réunion prévue le lendemain avec les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe, qui comprend l'Arabie saoudite, le Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar et les Émirats arabes unis. Les dirigeants irakiens et jordaniens sont également attendus.

Coordinateur pour les Amériques : José Antonio Sierra