PUBLICIDAD

Iberdrola

Khorfakkan, un film épique écrit par l'émir de Sharjah, triomphe aux festivals du film d'Istanbul et de Bruxelles

Le film raconte l'histoire de la résistance des habitants de la ville émiratie emblématique aux invasions portugaises de 1507 et 1534
portada-khorfakkan

 -  

Le premier film produit par l'Autorité audiovisuelle de l'Émirat de Sharjah, "Khorfakkan", a remporté les plus grands prix aux festivals d'Istanbul et de Bruxelles. Dans le premier cas, comme meilleur film dramatique, et dans le second comme meilleur film historique.

Le film est basé sur le livre du même titre, écrit par le sultan Muhammad al-Qasimi, le chef de Sharjah, l'un des Émirats arabes unis, qui a assisté à plusieurs des séances de tournage pour conseiller et superviser la véracité historique des événements évoqués dans le film. Le film a été coréalisé par l'Irlandais Maurice Sweeney et le réalisateur britannique Ben Mole, qui ont déplacé plus de 300 artistes et figurants, dont de nombreux artistes arabes et émiratis

khorfakkan-emiratos

Pour cette première production de l'Autorité audiovisuelle de Sharjah, l'accent a été mis sur les plages, les fermes et les montagnes de l'ancienne ville de Khorfakkan. Grâce au travail exhaustif de repérage du directeur de la photographie, l'Irlandais Richard Kendrick, les décors ont été soigneusement choisis pour être aussi proches que possible de ceux du XVIe siècle, où se déroule l'action.

La résistance des habitants de Khorfakkan à l'invasion navale portugaise de 1507, menée par le général Afonso de Albuquerque, a été particulièrement sanglante. L'histoire se poursuit 27 ans plus tard lorsque, le 13 février 1534, le commandant Jorge de Castro lance une nouvelle attaque contre la ville. Le siège de la ville par les marins portugais échoue finalement en raison de la résistance acharnée des habitants assiégés de la ville.

khorfakkan-emiratos

En tant que film épique, le récit est en même temps un documentaire sur la situation politique et sociale de la région à l'époque, le mode de vie de ses habitants et, bien sûr, les nombreux actes d'héroïsme et l'esprit indomptable dont ils ont fait preuve face aux conquérants portugais.

Le casting comprend l'acteur syrien Rachid Assaf dans le rôle du général Alonso de Albuquerque. Parmi les autres acteurs syriens connus figurent Qais Shaikh Najib, Mansur al-Fili, Abdullah bin Haidar, Abdulrahman al-Mulla, Mohammad Juma et Qasim Melho. Les acteurs émiratis Ahmed al-Jasmi, Mohammed al-Ameri et Habib Ghloum font leurs débuts. 

khorfakkan-emiratos

Le film a maintenant été récompensé en Turquie et en Belgique, s'ajoutant aux trois prix qu'il a remportés en juin dernier au festival international du film Athvikvaruni (Inde) pour le meilleur film asiatique, le meilleur documentaire et le meilleur réalisateur.