PUBLICIDAD

Iberdrola

La Bibliothèque nationale du Maroc propose la plateforme "Kitab"

Ce nouveau support numérique permettra aux utilisateurs d'accéder à des milliers de documents, actuels et anciens, et même à des informations sur les publications à venir, qui constituent les archives nationales
Bibliothèque

PHOTO/PIXABAY  -   Bibliothèque

La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, BNRM, a annoncé qu'elle allait intégrer à son système une nouvelle plateforme appelée "Kitab", qui permettra à quiconque le souhaite de rechercher des livres, des encyclopédies et des documents publiés dans les médias. En outre, cette documentation sera téléchargeable pour tout utilisateur et sera disponible en arabe et en français. Ce nouveau support dispose d'un répertoire allant de 1968 à 2020. Pour accéder à ce système, les visiteurs devront se connecter au site web www.bnrm.ma où ils pourront accéder aux publications de leur choix.

Selon le journal H24info, qui a eu accès au communiqué de presse du BNRM, une autre fonction de la plateforme sera de mettre en valeur les œuvres nationales des écrivains marocains, de permettre aux éditeurs et aux auteurs de faire connaître les histoires qu'ils publient, et de permettre aux chercheurs et aux plus avertis de se tenir au courant des derniers développements dans le monde du livre. 

Le communiqué de presse, en plus d'informer sur cette nouvelle plateforme en ligne pour les livres, a également laissé des informations pour que chacun puisse poser des questions, réserver n'importe quel document et faire des suggestions, à travers l'adresse électronique kitab.bnrm@gmail.com, où chacun peut faire n'importe laquelle des actions susmentionnées.

Le centre culturel prévoit de présenter le projet aux médias afin de rapprocher les médias et les personnes intéressées à participer aux projets qui seront réalisés dans cette nouvelle saison culturelle de 2021/2022.

Cette numérisation de la majorité des archives détenues par la Biblioteca Nacional est liée à l'engagement du nouveau gouvernement d'investir dans la culture. Il y a quelques semaines, nous avons appris qu'au cours des cinq prochaines années de la législature, le gouvernement d'Aziz Akhannouch se consacrera à la promotion des valeurs culturelles du pays maghrébin, en améliorant les institutions et les ressources, afin que toute la population puisse se rapprocher de la culture de sa patrie.

La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc a été fondée en 1924, sous le nom de "Bibliothèque et Archives générales" jusqu'en 2003, et possède aujourd'hui un fonds historique en français, espagnol et arabe de 340 000 livres, 34 000 manuscrits, 14 000 journaux et revues, 4 000 cartes et plans, 8 000 photographies, 1 200 gravures et 800 clichés-verre. Cet espace culturel était au départ une propriété privée de l'émir de l'époque, mais deux ans après sa fondation en 1926, il est devenu un bien public afin que les Marocains puissent connaître la culture de leur pays. Son siège a été inauguré en 2008 à Rabat par le roi Mohammed VI du Maroc, et elle possède également une succursale à Tétouan. La bibliothèque est dirigée par Mohamed el Ferrane et est gérée et administrée par le gouvernement marocain.