PUBLICIDAD

Marruecos

La Fondation Trois Cultures consacre le mois de janvier au cinéma israélien

La Fondation des Trois Cultures projettera les films " Apprendre à vivre ", " Laces " et " Une simple vue "
fundacion 3 culturas

 -  

Le cinéma israélien est de plus en plus reconnu au niveau international, tant pour sa qualité que pour sa production prolifique. L'industrie cinématographique et les exportations augmentent chaque année grâce au succès rencontré à l'étranger, sans compter l'augmentation des productions et coproductions étrangères tournées dans le pays. 

Le centre cinématographique israélien du ministère de l'Industrie et du commerce encourage les tournages en Israël par des producteurs locaux et étrangers. Des événements tels que le festival du film israélien, organisé dans les cinémathèques de Jérusalem, Haïfa et Sderot, ainsi que d'autres festivals organisés à l'étranger, attirent l'attention d'un cercle toujours plus large de cinéphiles sur le cinéma israélien. 

C'est pourquoi la Fondation Trois Cultures consacrera son festival du mardi, en janvier, au cinéma israélien. Avec la collaboration de l'ambassade d'Israël en Espagne, la Fondation projettera les films " Apprendre à vivre ", " Laces " et " Une simple vue ".

Mardi 11 janvier, 20 h 30.

Apprendre à vivre. Matan Yair. Israël, 2017, 94 min. 

cine israeli

Asher est un adolescent de 17 ans, impulsif et colérique, qui traverse une période difficile au lycée. Alors que son père Milo le pousse à travailler dans l'entreprise familiale, son professeur de littérature veut qu'il se concentre sur ses études pour un meilleur avenir. Déchiré entre ce qu'il veut et ce qu'il devrait faire, une tragédie soudaine va le faire décider et tester sa maturité.

Les invitations pour ce film seront disponibles à partir de 12 heures le mercredi 5 janvier. 

Mardi 18 janvier, 20 h 30.

Laces. Jacob Goldwasser. Israël, 2018, 98 min 

laces-pelicula

Le rein de Reuben est défaillant et son fils Gadi veut lui donner le sien. Bien que le comité de transplantation soit contre, Gadi ne s'arrêtera pas avant de l'avoir obtenu.

Les invitations pour ce film seront disponibles à partir de 12 heures le mercredi 12 janvier.

Mardi 25 janvier, 20 h 30.

Une simple vue. Daniel Syrkin, Israël, 2005, 86 min. 

a simple vista 

Ya'ara est aveugle, mais elle a aussi 24 ans, elle est séduisante, indépendante, sûre d'elle et intelligente. Elle vient de commencer son diplôme de mathématiques à l'université de Princeton. Soudain, elle reçoit la terrible nouvelle de la mort de sa cousine adorée, Talia. Talia pouvait voir pour les deux et croyait, prouvant à son cousin, que malgré sa cécité Ya'ara pouvait tout voir. Accompagnant la famille pendant les jours de deuil ou Shiv'ah, Ya'ara se lance dans une enquête pour découvrir les secrets qui entourent la mort de son cousin.

Les invitations pour ce film seront disponibles à partir de 12 heures le mercredi 19 janvier.

La Fondation Trois Cultures propose un rendez-vous avec le septième art tous les mardis non fériés à partir de 20 h 30. Ce programme comporte des cycles mensuels répartis par thème, au cours desquels sont projetés des films qui ne sont pas habituellement montrés dans les circuits commerciaux, dont beaucoup sont issus de festivals et de compétitions internationales