PUBLICIDAD

Iberdrola

La justice et l'équité comme garants de la paix internationale

La Communauté musulmane ahmadie d'Espagne a lancé un appel à la paix et à l'harmonie entre les nations lors de son séminaire intitulé "La crise mondiale et le besoin urgent d'une véritable justice"
Qamar Fazal, porte-parole de la communauté musulmane Ahmadiyya en Espagne

PHOTO/ATALAYAR  -   D. Qamar Fazal, porte-parole de la communauté musulmane Ahmadiyya en Espagne, lors de son intervention au webinaire "La crise mondiale et le besoin urgent d'une véritable justice"

À une époque où il semble que les divisions sociales, politiques et religieuses conduisent de plus en plus à des sociétés polarisées, incapables d'unir leurs efforts et de progresser. Submergés dans une réalité internationale qui nous bombarde jour après jour de centaines de nouvelles de conflits, de tragédies et de malentendus. En bref, faire face à une atmosphère dans laquelle, presque sans cesse, les tensions entre certaines nations et d'autres, entre certains citoyens et d'autres, ne cessent de croître. En ce moment même. C'est dans ce contexte que la Communauté musulmane ahmadie espagnole a repris ses conférences mensuelles en organisant un premier webinaire intitulé "La crise mondiale et le besoin urgent d'une véritable justice".  

La réunion virtuelle, qui a eu lieu le jeudi 24 mars, a été dirigée et modérée par le porte-parole de la communauté musulmane Ahmadiyya en Espagne, Qamar Fazal, et a vu la participation des missionnaires Ahmadi Qaiser Mahmood Malik et Zafar Rasheed. Toutefois, et selon les propres termes de Fazal, cet espace et les espaces de rencontre successifs serviront également de point de rencontre pour l'échange d'idées, de sorte que les interventions du reste des participants deviendront également un axe fondamental des séminaires.  

PHOTO/ATALAYAR  -  D. Qaiser Mahmood Malik, misionero de la Comunidad Musulmana Ahmadía en España, recitando versículos del Corán durante el seminario web “La crisis mundial y la urgente necesidad de una verdadera justicia”
PHOTO/ATALAYAR  - D. Qaiser Mahmood Malik, missionnaire de la communauté musulmane Ahmadiyya en Espagne, récitant des versets du Coran lors du séminaire en ligne "La crise mondiale et le besoin urgent d'une véritable justice". 

La communauté Ahmadiyya est une branche de l'islam de tendance sunnite et non chiite qui prétend que son leader musulman, Mirza Ghulam Ahmad de Qadian, est le "Mahdi" et le "Messie" que les musulmans attendent toujours. Elle prône le pacifisme et la tolérance à l'égard de la foi et de la diversité islamiques.

En fait, en un peu plus de 130 ans d'existence, la communauté Ahmadiyya compte des dizaines de millions d'adhérents dans le monde entier, répartis aujourd'hui dans plus de 200 pays.  

Le séminaire a débuté par la lecture de quelques versets du Coran par le missionnaire Qaiser Mahmood Malik, suivie d'un discours du porte-parole de la Communauté, Qamar Fazal. "Depuis plus de dix ans, notre chef spirituel, Hazrat Mirza Masrur Ahmad Sahib, met en garde les chefs d'État, les diplomates et les autres représentants du monde entier contre la montée des tensions et la possibilité d'une guerre nucléaire", a déclaré Fazal dans son discours d'ouverture. 

À travers diverses citations de Hazrat Mirza Masrur Ahmad Ahmad Sahib, le porte-parole de la Communauté musulmane Ahmadiyya a prononcé un discours dont le thème central était la défense d'une paix effective fondée sur la justice et la stabilité, et qui garantit l'atténuation des tensions internationales et la prévention de futures guerres comme celle provoquée par l'offensive des troupes russes en Ukraine.  

evento
PHOTO/ATALAYAR - M. Qamar Fazal, porte-parole de la communauté musulmane Ahmadiyya en Espagne, lors de son discours au séminaire en ligne "La crise mondiale et le besoin urgent d'une véritable justice". 

"La paix et la justice sont inséparables. Il n'est pas possible de réaliser l'un sans l'autre", a déclaré Fazal, reprenant les mots du chef spirituel ahmadi. Malgré la forte charge politique des demandes formulées par le porte-parole de la communauté, la réunion n'a pas éludé les questions spirituelles et religieuses qui sous-tendent ses valeurs pacifiques.  

"Cependant, nous constatons le désordre et l'absence de paix dans de nombreuses régions du monde. Ce désordre, tant à l'intérieur des pays qu'en termes de relations entre les nations, se produit en dépit du fait que tous les gouvernements prétendent que leurs politiques sont fondées sur la justice et que le rétablissement de la paix est leur objectif prioritaire", a condamné Qamar Fazal, qui a cité la pauvreté, les intérêts économiques et les injustices comme raisons de la multiplication des conflits.  

"Nous devons faire un effort concerté pour combler les écarts économiques entre les personnes et les pays", a déclaré Fazal. Dans cette optique, le porte-parole a cité Hazrat Mirza Masrur Ahmad Sahib, qui a souligné la nécessité "d'avancer ensemble dans un esprit de respect mutuel". Nous devons rejoindre la course pour sauver et protéger l'humanité".  

Ainsi, et comme symbole de la volonté de compréhension, il a été fait référence au cours du séminaire à la missive que le chef spirituel ahmadi a adressée au pape François il y a quelques semaines : " En tant que chef mondial de l'Église catholique romaine (...), je vous demande sincèrement d'utiliser tous vos moyens pour guider les dirigeants et les peuples du monde vers l'urgente nécessité de réaliser les droits de nos semblables, afin que l'humanité soit épargnée des effets néfastes de cette pandémie et des dévastations et destructions qui déclencheraient sans aucun doute une troisième guerre mondiale ".  

PHOTO/ATALAYAR  -  D. Zafar Rasheed, misionero de la Comunidad Musulmana Ahmadía en España, durante su intervención en el seminario web “La crisis mundial y la urgente necesidad de una verdadera justicia”
PHOTO/ATALAYAR  -  D. Zafar Rasheed, missionnaire de la Communauté musulmane Ahmadiyya en Espagne, lors de son intervention dans le webinaire "La crise mondiale et le besoin urgent d'une véritable justice"

En effet, la possibilité d'une escalade des tensions jusqu'à l'éclatement d'une troisième guerre mondiale était une autre des questions centrales de la réunion. "Cette guerre a le potentiel de s'intensifier encore, mais il est encore temps de s'éloigner du bord de la catastrophe", a déclaré Fazal, exhortant la Russie, l'Ukraine, l'OTAN et toutes les puissances mondiales à œuvrer pour mettre fin à la guerre. "L'utilisation d'armes nucléaires nous laisserait face à un avenir incertain et triste, pour nous et pour les générations à venir”.  

"Nous avons maintenant une grande responsabilité. Nous ne devons pas détourner le regard", a conclu le missionnaire ahmadi Zafar Rasheed après avoir été invité à visiter la mosquée Basharat, siège de la Communauté des musulmans ahmadis d'Espagne, dans la ville cordouane de Pedro Abad. "Nous devons tous nous unir et former une grande communauté".