La police nationale arrête un imam professeur de madrasa à Madrid pour son activité pro-DAESH

Plusieurs centaines de dossiers à contenu djihadiste et de manuels de formation militaire lui ont été saisis
Atalayar_ Detención DAESH Madrid

 -  

Le détenu a aidé un terroriste du DESA de retour de Syrie, qui n'avait aucun lien antérieur avec notre pays, à s'installer en Espagne et a été arrêté en décembre 2018 par des agents du Commissariat général aux renseignements. Suite à l'opération, plusieurs centaines de dossiers à contenu djihadiste et de manuels d'entraînement militaire lui ont été saisis. L'homme arrêté a consommé beaucoup de matériel faisant l'éloge du martyre djihadiste.

Des agents de la police nationale ont arrêté un individu dans la ville de Getafe (Madrid) pour sa participation présumée aux crimes d'intégration dans une organisation terroriste, de recrutement et d'endoctrinement de tiers dans la doctrine djihadiste. Les enquêteurs ont vérifié comment ce sujet, d'idéologie takfiri, adhérait pleinement aux postulats de l'organisation terroriste DAESH et procéderait continuellement au recrutement et à l'endoctrinement de tiers par le biais de réseaux sociaux.

L'enquête policière qui a été menée conjointement par des agents du Commissariat général aux renseignements et de la Brigade provinciale de renseignements de Madrid, a été coordonnée par le parquet de l'Audience nationale et dirigée par le Tribunal central d'instruction numéro un. Ce matin, le détenu a été mis en détention.

Atalayar_ detención daesh madrid

A cet effet, les agents ont été assistés par le Centre National de Renseignement (CNI) - au niveau national - et la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) du Royaume du Maroc, au niveau international.

Au cours de l'opération, qui a eu lieu jeudi dernier, une perquisition au domicile de la personne arrêtée a également été effectuée, impliquant de nombreux matériels électroniques, des terminaux téléphoniques et de la documentation, qui sont en cours d'analyse par les agents.

Il a aidé un combattant revenant d'une zone de conflit à s'installer en Espagne. L'enquête a débuté il y a plus de deux ans lorsque la présence d'un membre du DESA revenu de Syrie a été détectée en Espagne.

En été 2018, le terroriste susmentionné est arrivé en Espagne, où il a résidé en Catalogne jusqu'à ce que, en décembre 2018 de la même année, il soit arrêté par des agents du Commissariat général aux renseignements.

Après l'enquête sur ses contacts, un citoyen marocain a été détecté comme imam et enseignant d'une madrassa pour enfants dans une mosquée de Getafe. Les enquêteurs ont découvert que dans sa vie quotidienne, il se montrait intégré à la vie de la ville de Madrid et cachait sa véritable idéologie radicale.

Atalayar_ detención daesh madrid

Dans son activité sur Internet, on a découvert qu'il était un adepte du DESA et qu'il s'était formé lui-même par la consommation continue de centaines de fichiers de propagande djihadiste faisant l'éloge du martyre après l'exécution d'attentats. Il avait également des manuels d'autoformation militaire djihadiste.

Son activité au sein du réseau l'a amené à obtenir un grand nombre de contacts auprès de membres du DESA situés dans une zone de conflit, l'un d'entre eux étant le terroriste de retour arrêté en Catalogne, qu'il a aidé à se rendre dans notre pays en lui apportant un soutien logistique.