PUBLICIDAD

Iberdrola

La Russie et les pays voisins de l'Afghanistan défendent la souveraineté nationaleet territoriale de l'Afghanistan et le droit du peuple afghan à décider de son avenir

Déclaration ministérielle conjointe de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de l'Afghanistan et de la Russie 27 octobre 2021 -Téhéran
bandera-afganistan

 -  

Les ministres des Affaires Étrangères des pays voisins de l'Afghanistan, dont la République islamique d'Iran, la République populaire de Chine, la République islamique du Pakistan, la République du Tadjikistan, le Turkménistan et la République d'Ouzbékistan + la Fédération de Russie, ont tenu une réunion à Téhéran le 27 octobre 2021.La réunion a été inaugurée par Son Excellence Mohammad Mokhber, le Vice-président de la République islamique d'Iran, qui a prononcé un discours complet sur la situation en Afghanistan.

Le message vidéo de Son Excellence M. Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, a ensuite été projeté lors de l'ouverture. Ensuite, les ministres des affaires étrangères honorés ont prononcé leurs discours sur les questions relatives à l'Afghanistan. La réunion a ensuite été clôturée par l'approbation de la déclaration ministérielle conjointe, à la suite des entretiens et des discussions dansune atmosphère de confiance, de compréhension multilatérale et d'approche constructive.

torkham
AP/MUHAMMAD SAJJAD - Un soldat paramilitaire pakistanais, à droite, et des combattants talibans montent la garde de leurs côtés respectifs à un poste frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan, à Torkham, dans le district de Khyber, au Pakistan.
Les ministres des Affaires étrangères:
  1. Notant que la situation en Afghanistan a fondamentalement changé et soulignant le soutien à la souveraineté nationale, à l'indépendance politique, à l'unité et à l'intégrité territoriale de l'Afghanistan, ainsi que la non-ingérence dans ses affaires intérieures
  2. Rappelant les principes universellement acceptés du droit international, en particulier le droit du peuple afghan à décider de son avenir en toute indépendance, et respectant l'aspiration du peuple afghan à l'instauration d'une paix durable, ils espèrent voir un Afghanistan jouissant de la stabilité, du développement, de la prospérité et de relations harmonieuses avec ses pays voisins
  3. Exprimant leur profonde inquiétude face à la situation compliquée de l'Afghanistan sur le plan de la sécurité, de la gouvernance, de la situation socio-économique et humanitaire
  4. Convenant que les pays principalement responsables des difficultés en Afghanistan devraient sérieusement tenir leurs engagements et fournir à l'Afghanistan l'aide économique, humanitaire et de subsistance dont il a besoin de toute urgence pour contribuer à une transition stable de la situation en Afghanistan
  5. Notant qu'une structure politique inclusive et à large assise, avec la participation de tous les groupes ethno-politiques, est la seule solution aux problèmes de l'Afghanistan
  6. Exprimant le soutien ferme des pays voisins de l'Afghanistan pour parvenir à la paix, à la stabilité et à la réconciliation nationale dans le pays et encourageant toutes les parties, y compris les Talibans, à poursuivre le dialogue politique et les consultations pour la solution des questions en suspens et le développement futur de la nation
  7. Soulignant que les organisations internationales et régionales, en particulier les agences des Nations Unies et les membres concernés du Conseil de sécurité des Nations Unies, devraient assumer leurs responsabilités en matière de règlement politique des problèmes de l'Afghanistan, en aidant les Afghans à développer l'infrastructure socio-économique et en fournissant une assistance économique et humanitaire
  8. Prenant en considération, avec une grande inquiétude, la détérioration de la situation économique en Afghanistan et exhortant la communauté internationale à fournir une aide humanitaire de toute urgence
  9. Condamner avec la plus grande fermeté les attaques terroristes sous toutes leurs formes, y compriscelles contre les groupes ethniques et religieux, en particulier les récentes attaques terroristes contre des mosquées ; 
iran-afganistan
AP/RAHMAT GUL - Frontière d'Islam Qala avec l'Iran dans l'ouest de la province de Herat.
Déclarent ce qui suit : 
  1. Soutenir un règlement durable et réaliste des différends par le dialogue et la négociation entre les parties concernées pour parvenir à la réconciliation nationale, à une solution politique durable et à la formation d'un gouvernement inclusif
  2. Appeler les parties afghanes concernées à mettre en œuvre des politiques internes et externes modestes et prudentes, à rétablir l'ordre normal de la société dès que possible, à assurer le fonctionnement efficace des organismes gouvernementaux, à fournir des services publics de base à la population, à prendre des mesures pour améliorer les moyens de subsistance de la population et à protéger les droits fondamentaux des groupes ethniques, des femmes et des enfants en Afghanistan
  3. Prendre note des assurances et des engagements des parties afghanes compétentes envers la communauté internationale, selon lesquels le territoire de l'Afghanistan ne constituera pas une menace pour les pays voisins et ne sera pas utilisé par des groupes criminels, terroristes et séparatistes, et couper les liens avec toutes sortesde groupes terroristes, les frapper et les éliminer de manière décisive
  4. Appeler les parties afghanes concernées à se soumettre à toutes leurs responsabilités indéniables, à adopter une approche amicale envers les pays voisins et à respecter les principes universellement reconnus du droit international et des droits de l'homme fondamentaux et à protéger la sécurité et les droits légitimes des ressortissants et institutions étrangers en Afghanistan
  5. Encourager les parties afghanes concernéesà faire face aux diverses menaces et aux divers défis, notamment le terrorisme, le trafic de drogue et la traite des êtres humains, à réprimer la criminalité organisée et les autres actes criminels provenant d'Afghanistan et, compte tenu des menaces terroristes et de l'efficacité de la lutte contre le terrorisme en Afghanistan, à examiner par des voies bilatérales ou multilatérales la possibilité de relancer la coopération avec l'Afghanistan en matière de lutte contre le terrorisme en temps voulu
  6. Demandons aux parties concernées en Afghanistan et à la communauté internationale de s'attaquer aux causes profondes des réfugiés et des déplacements forcés en Afghanistan afin d'éviter toute activité déstabilisante qui pourrait détériorer la situation et de coopérer pour apporter une solution permanente à la situation prolongée des réfugiés afghans
  7. Appeler la communauté internationale et les pays donateurs à fournir un soutien financier continu, adéquat et proportionnéaux pays d'accueil des réfugiés afghans, en particulier la République islamique d'Iran, la République islamique du Pakistan et les autres pays voisins de l'Afghanistan
  8. Appeler la communauté internationale à continuer à fournir à l'Afghanistan uneaide humanitaire plus urgente, y compris de la nourriture, des médicaments, des services d'hiver, etc., afin de prévenir une crise humanitaire et une vague de réfugiés en Afghanistan, et d'éviter un nouveau choc pour les pays voisins et la communauté internationale
  9. Appeler la communauté internationale à prendre des mesures concrètes pour fournir à l'Afghanistan une aide contre le COVID-19, et freiner la propagation du virus
  10. Mettre en place rapidement le mécanisme des réunions régulières des envoyés spéciaux (représentants) pour les affaires afghanes ainsi que des réunions régulières des représentants des ambassades à Kaboul (comme indiqué dans la déclaration commune de la première série de réunions des ministres des affaires étrangères) afin de promouvoir conjointement et de tenir régulièrement des consultations sur les détails de la coopération pertinente pour obtenir des résultats plus concrets
  11. Réitérer l'appel lancé à la communauté internationale pour qu'elle reste engagée de manière positive envers l'Afghanistan et qu'elle élabore une feuille de route à long terme pour faire progresser le programme d'engagement politique, d'intégration économique et de connectivité régionale
afganistan boders
AFP/AFP - Carte de l'Asie centrale montrant le Tadjikistan, où la Russie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan doivent effectuer des exercices militaires près de la frontière avec l'Afghanistan.

Les ministres des Affaires étrangères ont remercié la République islamique d'Iran d'avoir accueilli le deuxième cycle de la réunion et ont convenu de tenir le troisième cycle en 2022 en Chine