La Super Coupe d'Espagne revient en Arabie Saoudite pour le premier Clasico de l'année

Le Real Madrid et le FC Barcelone se rencontreront pour la première fois en 2022 dans la capitale saoudienne, avec Xavi aux commandes
Benzemá

PHOTO/ARCHIVO  -   Benzemá et Piqué se disputent un ballon lors du dernier Clásico au Camp Nou

La pandémie a ramené la Super Coupe en Espagne. Jusqu'en 2020, le tournoi se jouait sur le territoire national, cependant, l'accord entre la Fédération royale espagnole de football (RFEF) et l'Arabie saoudite signé en 2019 a changé le lieu de la compétition et alimenté les caisses du football espagnol en pétrodollars. Une transaction qui exportait des allumettes vers le Royaume du Désert en échange d'oxygène dans les comptes.

Riyad conserve sa part du contrat à raison de 30 millions d'euros par saison. Le premier accord négocié par Luis Rubiales en 2019 couvrait les trois prochaines éditions. C'est-à-dire, jusqu'à cette saison. Cependant, le président de la RFEF aurait trouvé un nouvel accord de renouvellement pour les sept prochaines saisons, un record qui rapporterait au football espagnol un bénéfice de près de 300 millions d'euros.

La saison dernière, la Supercoupe se jouait dans trois villes d'Andalousie : Cordoue, Malaga et Séville, alors qu'il était prévu qu'elle se déplace en Arabie saoudite, plus précisément à Djeddah, ville qui a accueilli la compétition pour la première fois en janvier 2020 et qui s'est terminée par la victoire du Real Madrid aux tirs au but contre l'Atlético de Madrid après le fameux tacle de Fede Valverde sur Álvaro Morata.

Mais en 2022, la Super Coupe reviendra en Arabie saoudite, cette fois dans la capitale Riyad. Le Real Madrid et le FC Barcelone s'y rencontreront en demi-finale, et ils joueront le Clasico pour la première fois devant les supporters saoudiens le 12 ou le 13 janvier. Un seul d'entre eux peut atteindre la finale, ce qui serait une répétition de la récente victoire 2-1 du Real Madrid au Camp Nou. Mais cette fois, c'est Xavi Hernandez et non Koeman qui s'assiéra probablement sur le banc.

L'autre choc oppose l'Atletico Madrid de Diego Pablo Simeone, champion en titre de la Liga, à un Athletic Club en difficulté. L'équipe de Marcelino Garcia Toral a battu le Barca à l'Estadio Olimpico de la Cartuja, ce qui signifie qu'elle défendra son titre pour la première fois sur le sol saoudien.