L'Algérie impose davantage de restrictions alors que la pandémie s'intensifie

Le pays d'Afrique du Nord a enregistré une augmentation inquiétante du nombre d'infections et de décès dus au coronavirus
restricciones-argelia-coronavirus

AFP/RYAD KRAMDI  -   Des médecins algériens administrent une dose de vaccin COVID-19 à des personnes devant la mosquée El-Kebir, dans la capitale Alger

Les autorités algériennes ont annoncé dimanche une série de mesures de précaution en réajustant le calendrier du confinement partiel dans la quasi-totalité du pays, en accélérant le rythme de la vaccination et en portant au plus haut point le niveau de fermeté dans l'application de ces mesures pour tenter de faire face à la pandémie.

L'Algérie a connu une augmentation inquiétante du nombre d'infections et de décès au cours des dernières semaines.

La décision a été prise lors du Conseil des Ministres présidé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au cours duquel il a été décidé de confiner partiellement un total de 35 des 58 villes du pays, dont la capitale Alger, considérées comme les zones "les plus touchées".

Le nouveau couvre-feu nocturne entrera en vigueur dès demain et sera appliqué de 20 heures, heure locale (19 heures GMT), à 6 heures du matin pendant une période de dix jours, compte tenu du pic de cas positifs enregistré ces derniers jours, au lieu de l'heure actuelle (23 heures-4 heures).

restricciones-argelia-coronavirus
PHOTO/REUTERS - Tentes installées lors d'une campagne de vaccination contre le coronavirus (COVID-19) menée à l'extérieur des mosquées

La réunion du jour s'est déroulée dans un contexte de forte augmentation des cas positifs, mais aussi des décès qui ont grimpé en flèche ces derniers jours, les hôpitaux étant débordés par le manque de lits pour faire face à la pandémie et le manque d'oxygène.

À cet égard, Tebboune, qui a ordonné le lancement immédiat d'une opération de grande envergure pour entretenir et renouveler l'infrastructure et les équipements d'oxygène dans les hôpitaux, a indiqué qu'un premier lot de 1 050 concentrateurs d'oxygène à usage personnel devait arriver dimanche et qu'un total de 9 000 concentrateurs serait reçu au cours des deux prochaines semaines.

En outre, il a été décidé d'élever le niveau de fermeté au point le plus élevé dans l'application des mesures de protection, a-t-il dit, en particulier dans les espaces commerciaux fermés.

Le chef de l'Etat a donné mandat d'accélérer le rythme de la vaccination dans les villes à forte densité de population qui constituent un terrain propice à la pandémie en fixant comme objectif de vacciner "immédiatement" 2,5 millions de personnes dans la capitale Alger et 50% de la population dans les villes d'Oran (ouest), Constantine, Sétif (est) et Ouargla (sud).

restricciones-argelia-coronavirus
AFP/ RYAD KRAMDI -Tebboune a déclaré qu'un premier lot de 1 050 concentrateurs d'oxygène à usage personnel devait arriver dimanche et qu'un total de 9 000 concentrateurs serait reçu au cours des deux prochaines semaines

Tous les rassemblements, y compris les célébrations de mariage, seront également interdits, tandis que les cafés et les restaurants limiteront leurs activités de vente et ne seront autorisés qu'à fournir des services à emporter.

Le pays d'Afrique du Nord, qui compte plus de 44 millions d'habitants, a enregistré une augmentation significative du nombre de cas positifs et de décès. Selon le ministère de la Santé, au cours des dernières 24 heures, 1 287 nouvelles infections et 16 décès se sont ajoutés, portant le nombre de cas à 162 155 et le nombre de décès à 4 063 depuis le début de la pandémie.

La variante Delta a connu une activité "accélérée" depuis le début du mois de juillet et représente 71 % de toutes les infections, selon l'Institut Pasteur Algérien (IPA).