PUBLICIDAD

Marruecos

L'ambassade du Maroc à Madrid célèbre l'avant-première du 26e Festival mondial des musiques sacrées de Fès

Le festival de musique le plus emblématique de la ville impériale marocaine revient cet été 2022, avec plus de 15 pays invités
evento fez embajada

GUILLERMO LOPEZ/ATALAYAR  -   Karima Benyaich présente le Festival mondial de la musique sacrée à Fès

Le joyau de la couronne marocaine en matière de festivals de musique a fait ses débuts symboliques à Madrid. C'est ce qu'ont souhaité l'ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, et la présidente du Festival mondial des musiques sacrées de Fès, Abderrafia Zouitene, qui ont animé un événement à la résidence de l'ambassadeur pour présenter la 26e édition du festival.

Un certain nombre d'invités de marque ont assisté à l'événement, notamment Enrique Cerezo, président de l'Atlético de Madrid, Hana Jalloul Muro, députée du Parti socialiste, Ana Pastor, vice-présidente du Congrès des députés, ainsi que d'autres membres de la société civile et de la communauté marocaine en Espagne. 

evebto fez embajada
GUILLERMO LOPEZ/ATALAYAR  L'ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, et la présidente du Festival mondial des musiques sacrées de Fès, Abderrafia Zouitene

L'événement a débuté par un discours de Benyaich, qui s'est félicitée de la nouvelle étape des relations diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc et a souligné l'importance de la musique et de la culture comme instrument de diplomatie pour unir et rapprocher les voisins et les alliés. "Ce festival est un message au monde. Un message sur la diversité du Maroc, culturelle, artistique et spirituelle, qui s'inscrit dans la ville de Fès ", a déclaré l'ambassadrice, qui a également annoncé la célébration prochaine d'autres événements culturels qui visent à renforcer les liens entre l'Espagne et le Maroc, comme l'exposition " Autour des piliers d'Hercule ", que le Musée national d'archéologie inaugurera fin mai en collaboration avec la Fondation nationale des musées du Royaume du Maroc, et sous le patronage des rois Felipe VI et Mohammed VI.

Son discours a été suivi de celui d'Abderrafia Zouitene, président de la Fondation Esprits de Fès, organisateur du festival de musique qui se tiendra du 9 au 12 juin dans la ville impériale marocaine. Zouitene a invité les participants au festival, qui a eu lieu pour la première fois en 1994 et est devenu depuis l'un des plus grands symboles de l'expression culturelle et artistique sur le continent africain et en Méditerranée. 

evento fez
GUILLERMO LOPEZ/ATALAYAR L'ambassadeur du Maroc à Madrud, Karima Benyaich

Zouitene a fait l'éloge de la participation espagnole aux musiques du monde, citant de grands artistes tels que Tomatito, Paco de Lucía, tous dotés d'une essence et d'un esprit que le festival des musiques sacrées de Fès vise à revitaliser. Le Festival a toujours eu une composante diplomatique très importante pour le Royaume du Maroc. Il a été organisé pour la première fois en 1994, dans le contexte des guerres du Golfe, et a été conçue comme une occasion d'unir les cultures et les religions.

Cet esprit est renouvelé cette année par les ponts jetés entre le Maroc et l'Etat d'Israël dans le cadre des Accords d'Abraham. La reconnaissance du pays hébreu a ouvert une nouvelle étape dans les relations qui se reflète largement dans les événements culturels marocains. L'événement à la résidence de l'ambassadrice s'est justement déroulé en présence de son homologue israélienne, Rodica Radian-Gordon.

evento fez embajada
GUILLERMO LOPEZ/ATALAYAR  La présidente du Festival mondial des musiques sacrées de Fès, Abderrafia Zouitene

Après les discours d'introduction, des ensembles musicaux espagnols et marocains ont donné le "coup d'envoi symbolique" du festival, dans le cadre de leur tournée de promotion. L'ensemble dirigé par le chanteur marocain Marouane Hajji a été le premier à monter sur scène et à envelopper le public de mélodies marocaines folkloriques et classiques.  

Il a été suivi par le cantaor Jesús Méndez, né à Jerez, accompagné du guitariste Miguel Salado et de son ensemble, qui, après leur prestation, ont offert au public une fusion hispano-marocaine. 

evento fez embajada
GUILLERMO LOPEZ/ATALAYAR - Le cantaor Jesús Méndez et son ensemble

Le Festival mondial de musique sacrée de Fès se tiendra du 9 au 12 juin et organisera également une série de conférences et d'événements autour de l'architecture et de son lien avec le sacré et la musique. Ce lien entre l'architecture et le sacré est l'un des piliers de cette 26e édition du festival, comme l'explique son directeur artistique, le Français Bruno Messina.