PUBLICIDAD

Marruecos

L'armée de l'air indienne incorpore pour la première fois un avion militaire espagnol

Le gouvernement de New Delhi confirme l'achat de 56 avions de transport militaire Airbus C-295 qui seront fabriqués à Séville
La politique "Make in India" du Premier ministre Narendra Modi prévoit que 16 des 56 transports C-295 soient fabriqués en Espagne et les 40 autres en Inde par l'industrie indienne.

PHOTO/India Air Force  -   La politique "Make in India" du Premier ministre Narendra Modi prévoit que 16 des 56 transports C-295 soient fabriqués en Espagne et les 40 autres en Inde par l'industrie indienne

Le Comité de sécurité du gouvernement de New Delhi a officiellement annoncé l'achat de 56 avions de transport Airbus C-295MW de conception et de développement espagnols pour l'armée de l'air indienne. Il s'agit d'un méga contrat d'une valeur estimée à 1 640 millions d'euros qui, dans une large mesure, profite directement à l'industrie aéronautique espagnole.

Les autorités indiennes ont précisé que, sur un total de 56 appareils, les 16 premières unités seront construites en Espagne, à l'usine Airbus de Séville, et seront livrées "en état de vol dans les 48 mois suivant la signature du contrat".

Il n'est pas improbable que la décision du gouvernement indien ait été annoncée au gouvernement espagnol le mardi 7 septembre, la veille de son annonce à New Delhi. À cette date, le directeur général de l'armement français, Joël Barre - qui entretient une relation étroite avec le PDG d'Airbus, également français, Guillaume Faury - est arrivé à Madrid pour rencontrer la secrétaire d'État à la défense, Esperanza Casteleiro, afin de discuter de "questions de coopération militaro-technique", selon un communiqué du ministère de la défense. 

El director general de Armamento de Francia, Joël Barre, mantuvo el 7 de septiembre una reunión en Madrid con la secretaria de Estado de Defensa, Esperanza Casteleiro, para tratar asuntos bilaterales de cooperación técnico-militar
PHOTO/MDE - Le directeur général de l'armement français, Joël Barre, a rencontré le 7 septembre à Madrid la secrétaire d'État à la Défense, Esperanza Casteleiro, pour évoquer les questions bilatérales de coopération militaro-technique.

Si les 16 appareils du premier lot sont fabriqués en Espagne, les 40 autres unités du C-295 seront fabriquées dans le pays asiatique par Tata Advanced Systems, une société du groupe industriel privé indien Tata, associé à Airbus. C'est une exigence de la politique "Make in India" promue par le Premier ministre Narendra Modi, qui est complétée par l'Atmanirbhar Bharat Abhiyan, qui signifie en anglais "Inde autosuffisante". Ces deux initiatives visent à réduire la dépendance à l'égard des fournisseurs étrangers, notamment dans le domaine des marchés publics de la défense, et à permettre au secteur privé indien de jouer un rôle actif dans l'industrie aérospatiale.

En attendant la formalisation du contrat dans un avenir proche, Airbus a déclaré qu'il "se félicite de la décision (...) et se réjouit de signer et d'exécuter le contrat avec Tata Group". La société européenne s'est également engagée à établir un centre de maintenance en Inde pour les futurs C-295MW et les autres C-295 de la région, et espère commercialiser davantage de C-295 en Asie et même en Inde.

El Airbus C-295MW es un bimotor de transporte táctico de diseño, desarrollo y fabricación totalmente español, que puede transportar 71 pasajeros o 7 toneladas de carga. Los primeros 16 aviones para India se fabricarán en España
PHOTO/Airbus DS - L'Airbus C-295MW est un avion de transport tactique bimoteur conçu, développé et fabriqué entièrement en Espagne, qui peut transporter 71 passagers ou 7 tonnes de fret. Les 16 premiers appareils destinés à l'Inde seront fabriqués en Espagne.
Leader mondial du transport aérien tactique

Le ministère de la défense de Shri Rajnath Singh a confirmé qu'il s'agit du "premier projet de ce type dans lequel une entreprise privée indienne fabriquera un avion militaire pour l'Indian Air Force". Le Premier ministre Narendra Modi est convaincu que ce contrat générera 600 emplois directs hautement qualifiés et plus de 3 000 emplois indirects. Un grand nombre de composants et de structures de l'avion de conception espagnole seront fabriqués sur le sol indien, ce qui stimulera l'écosystème aérospatial et de défense de l'Inde. Par exemple, le système de guerre électronique sera une contribution de l'industrie nationale. 

La compétition internationale pour un nouvel avion de transport militaire remonte à 2012, pendant le mandat du Premier ministre de l'époque, Manmohan Singh, et sa décision finale se fait attendre. La proposition de l'avion espagnol C-295MW a été déclarée gagnante en 2015 sur le plan technique, financier, économique et industriel, et les principaux termes du contrat avec le gouvernement indien ont été finalisés il y a environ six ans.

El sistema de guerra electrónica será fabricado en India, al igual que otros muchos equipos y estructuras, ha confirmado el Ministerio de Defensa que dirige Shri Rajnath Singh, a la derecha de la imagen
PHOTO/India MoD - Le maréchal de l'air Rakesh Kumar Singh Bhadauria est le chef d'état-major de l'armée de l'air indienne, qui a considéré que l'avion espagnol Airbus C-295 répond à ses attentes.

L'équipe de négociation commerciale du constructeur européen était dirigée par l'Espagnol Fernando Varela, aujourd'hui à la tête d'Airbus Space Systems en Espagne, la branche spatiale d'Airbus. Mais la formalisation de l'acquisition a été retardée pour diverses raisons. D'une part, en raison du processus administratif long et complexe que suit le gouvernement indien pour ses achats d'équipements militaires. D'autre part, en raison du manque de financement, l'achat du C-295 a été relégué à l'achat de 36 avions de chasse Rafale auprès de la société française Dassault Aviation. Soutenu par le président de la République lui-même, alors François Hollande, le marché des avions de combat Rafale s'est concrétisé en septembre 2016, pour un montant de près de 8 milliards d'euros. 

L'Airbus C-295MW est un avion de transport tactique bimoteur dont la conception, le développement et la fabrication sont entièrement espagnols. Il peut transporter jusqu'à 7 tonnes à une vitesse de croisière de 480 km/h grâce à ses puissants turbopropulseurs Pratt & Whitney PW127G. Il est construit et assemblé dans l'usine Airbus de Séville, où se trouve son grand frère, le quadrimoteur Airbus A400M, que l'Allemagne, la France et l'Espagne ont utilisé pour secourir les Afghans qui ont collaboré avec les troupes européennes pour tenter de pacifier le pays.

Plus de 30 pays possèdent plus de deux cents C-295 dans leur flotte. Le dernier à sortir de la chaîne de montage de l'usine de Séville est le 200e avion, qui a été livré à l'Armée de l'air royale canadienne le 9 juillet. La cérémonie s'est déroulée en présence du président d'Airbus Espagne, Alberto Gutiérrez, et du président de la communauté autonome d'Andalousie, Juan Manuel Moreno.

El español Fernando Varela fue uno de los principales negociadores del equipo comercial de Airbus que ultimó las principales cláusulas del contrato con el Gobierno de Nueva Delhi
PHOTO/Airbus DS - L'Espagnol Fernando Varela était l'un des principaux négociateurs de l'équipe commerciale d'Airbus qui a finalisé les principales clauses du contrat avec le gouvernement de New Delhi.
Vainqueur face aux meilleurs concurrents

L'avion choisi par l'Inde est réputé pour sa polyvalence et sa robustesse, sa capacité à décoller et à descendre sur des pistes courtes et non préparées, ce qui en a fait un leader mondial dans sa catégorie. Construit par Construcciones Aeronáuticas (CASA) avant son intégration dans Airbus, l'une des caractéristiques qui le distinguent de certains de ses concurrents pour le contrat indien - l'Alenia C-27J Spartan d'Italie, le Saab 340/2000 de Suède et les Antonov An-148 et Iliushin Il-114 de Russie - est qu'il possède une rampe arrière pour faciliter le chargement et le déchargement des marchandises sur des palettes. Il permet également l'entrée et la sortie rapides de jusqu'à 71 soldats et le saut de 50 parachutistes.

La chaîne de montage du C-295 est actuellement en pleine activité et devra être renforcée pour respecter les délais. Elle est aujourd'hui occupée par des avions à différents stades de production pour les forces aériennes irlandaises, burkinabés et canadiennes. La nation nord-américaine recevra bientôt un nouvel appareil, l'un des 16 qu'elle a acquis en décembre 2016 pour son service de recherche et de sauvetage (SAR).

Más de 30 países cuentan con C-295. El último en salir de la línea de montaje de Sevilla fue el ejemplar número 200, entregado a la Real Fuerza Aérea de Canadá en julio. Delante, el presidente de Andalucía, Juan Manuel Moreno (izquierda) y el de Airbus España, Alberto Gutiérrez
PHOTO/Airbus DS - Plus de 30 pays possèdent des C-295. Le dernier à sortir de la chaîne de montage du Seville était le 200e, livré à l'Armée de l'air royale canadienne en juillet. Devant, le président de l'Andalousie, Juan Manuel Moreno (à gauche) et le président d'Airbus Espagne, Alberto Gutiérrez.

New Delhi dispose d'avions militaires provenant d'un large éventail de sources, principalement russes, nord-américaines et européennes. La principale flotte de transport tactique de l'armée de l'air indienne, dirigée par le maréchal de l'air Rakesh Kumar Singh Bhadauria, est très ancienne et se compose d'une cinquantaine de turbopropulseurs bimoteurs Avro HS 748 de fabrication britannique. Ceux qui sont encore en service ont été fabriqués il y a plus de trois décennies en Inde sous licence par Hindustan Aeronautics Ltd, sont très peu efficaces et ne peuvent accueillir que 48 parachutistes ou six tonnes de fret. 

Tous doivent être remplacés par les nouveaux Airbus C-295, dont l'utilisation se concentre sur les opérations dans les zones montagneuses ou inaccessibles, notamment le long de la frontière avec la Chine. Les missions à accomplir par l'avion de conception espagnole sont différentes de celles qui peuvent être réalisées par les gros avions lourds de transport stratégique, qui, en Inde, se composent de plus de vingt appareils à quatre réacteurs, dont les Boeing C-17 Globemaster III américains et les Iliushin Il-76 russes.

Las Fuerzas Armadas de India cuentan con aviones militares de diversas procedencias, principalmente rusos, norteamericanos y europeos. Los nuevos Airbus C-295 relevarán a los anticuados Avro HS 748 de origen británico y serán las primeras aeronaves españolas en servicio en India
PHOTO/India Air Force - Les forces armées indiennes disposent d'avions militaires de diverses origines, principalement russes, américaines et européennes. Les nouveaux Airbus C-295 prendront la relève des Avro HS 748 d'origine britannique vieillissants et seront les premiers appareils espagnols en service en Inde.

Le tissu aérospatial andalou, centré à Séville, occupe les premières places en matière d'exportations dans la Communauté autonome et constitue l'un des principaux pôles aéronautiques d'Europe. Elle compte plus de 140 entreprises manufacturières et institutions de recherche, de développement et d'innovation (R&D&I) avec un chiffre d'affaires d'environ 3 000 millions d'euros et environ 14 500 emplois stables.