L'ASADEDH et DHSF s'associent pour lutter pour la libération des prisonniers politiques sahraouis en Algérie

Communiqué sur le rôle du Front Polisario dans la persécution politique des prisonniers politiques sahraouis en Algérie
Atalayar_Sáhara Occidental Tinduf Argelia

PHOTO/REUTERS  -   Camp de réfugiés de Boudjdour à Tindouf, dans le sud de l'Algérie

L'Association sahraouie pour la défense des droits de l'homme et l'ONG, Human Rights Without Borders, ont signé à cette date un accord de collaboration pour redoubler d'efforts afin d'obtenir la libération des prisonniers politiques sahraouis détenus dans des prisons secrètes gérées et contrôlées par le Front Polisario en territoire algérien.

Des activités de solidarité auront lieu en Europe et en Amérique latine, où des séminaires d'information seront programmés sur la détention des détenus, le nombre de prisonniers disparus et les détails des lieux clandestins où la torture et les tourments sont appliqués.

Les résultats seront envoyés aux organisations de la société civile, aux autorités gouvernementales, aux parlements et aux travailleurs culturels.

Surmontant les obstacles présentés par la pandémie, les dirigeants des deux organisations se sont rencontrés face à face dans une atmosphère d'amitié et d'effort sincère de collaboration pour redoubler d'efforts dans la défense des Droits de l'Homme.

Vendredi 05 février 2021.

Ramdan Mesaud Larbi

Président. Association sahraouie pour la défense des droits de l'homme.

Juan Carlos Moraga D.

Directeur (S) Droits de l'homme sans frontières