Le Club des exportateurs considère l'Afrique comme une option future pour les destinations d'investissement espagnoles

Lors d'une réunion avec Madrid Investment Attraction et Afreximbank, le potentiel de l'Afrique pour les entreprises espagnoles a été souligné
Antonio Bonet, président du Club des exportateurs et des investisseurs espagnols

 -   Antonio Bonet, président du Club des exportateurs et des investisseurs espagnols

Le Club des Exportateurs et Investisseurs espagnols assure que l'Afrique peut être un partenaire stratégique, tant pour l'Espagne que pour l'Union européenne en raison de leurs intérêts communs, dans la mesure où la future croissance mondiale passera par ce continent. 

Lors d'une réunion à laquelle ont participé le Club des exportateurs, Madrid Investment Attraction (MIA) et Afrexibank, les experts ont souligné que le développement économique du continent africain représente également une double opportunité. D'une part, pour les entreprises espagnoles et, d'autre part, pour les pays africains, dans la mesure où les projets d'infrastructure, si vitaux dans les pays présentant un fort déficit dans ce domaine, leur permettront de développer leurs économies et de se placer dans une position avantageuse face à l'expansion économique prévue pour les prochaines décennies.

Le président du Club des Exportateurs, Antonio Bonet, a souligné que, dans le cadre d'initiatives nationales telles que Foco Africa 2023 et le Plan Horizon Afrique, qui font partie du plan d'action de la politique extérieure espagnole pour les relations avec le continent africain, et de la stratégie globale avec l'Afrique promue par la Commission européenne, " il faut offrir aux entreprises des informations sur un continent inconnu pour beaucoup et qui, de par sa taille, présente une grande diversité entre les pays ".

Il est donc nécessaire de renforcer la collaboration entre les entreprises et les institutions publiques, afin de renforcer l'internationalisation des entreprises espagnoles sur les nouveaux marchés. Dans ce sens, le directeur de Madrid Investment Attraction (MIA), Daniel Vinuesa, a souligné les efforts de la mairie de Madrid pour promouvoir l'internationalisation des entreprises madrilènes. "Le MIA soutient l'internationalisation des entreprises madrilènes par le biais de collaborations avec des entités telles que le Club des Exportateurs et Investisseurs, les Chambres de Commerce bilatérales et autres".

Dans le cas de l'Afrique, Afreximbank, en tant qu'organisation multilatérale présente dans presque tous les pays du continent, offre aux entreprises des opportunités à travers le financement de leurs opérations commerciales, de leurs projets et de leurs investissements, ainsi que des services d'information et de conseil.

Son objectif, comme l'a déclaré Rene Awambeng, directeur mondial des relations avec les clients, est la "promotion du commerce ad-intra et extra-africain par le biais de différents programmes tels que le programme de facilitation du commerce, l'octroi de garanties, à court et moyen terme, et la facilitation des prêts."

Certains des produits financiers couverts par ces programmes sont : les garanties pour les billets à ordre et les lettres de change ; les obligations, les garanties et les indemnités (BGI) ; la couverture de la prise en charge du risque pays ; la garantie de crédit à l'exportation ; la garantie de financement de projet ; la garantie de financement de la chaîne d'approvisionnement ; la garantie de crédit fournisseur ; ou la garantie de crédit acheteur. Avec ces lignes, elle facilite l'importation de produits et de biens d'équipement par les pays africains, ainsi que la construction d'infrastructures.

Afreximbank travaille avec des compagnies d'assurance-crédit à l'exportation, des banques et directement avec des entreprises (pour autant qu'elles aient un chiffre d'affaires annuel supérieur à 10 millions d'euros). 

Selon Daniel Vinuesa, "les organisations multilatérales telles qu'Afreximbank offrent de précieuses opportunités commerciales aux entreprises de Madrid et peuvent constituer une plate-forme intéressante pour leur internationalisation".

Le Club des Exportateurs et Investisseurs recommande aux entreprises espagnoles de parier sur de nouveaux marchés. "Le climat actuel de malléabilité et de changement que connaît l'économie mondiale peut être une porte ouverte pour les entreprises espagnoles afin de pénétrer des marchés qui, jusqu'à présent, étaient très peu pertinents quantitativement pour notre pays", a déclaré Antonio Bonet.