PUBLICIDAD

Iberdrola

Le Congrès mondial des médias d'Abu Dhabi explorera l'avenir du secteur et les dernières évolutions technologiques

La capitale émiratie accueillera du 15 au 17 novembre le premier événement de ce type au Moyen-Orient
congreso-mundial-medios-abu-dabi-emiratos-mansour-bin-zayed-vice-primer-ministro-emiratos

PHOTO/WAM  -   Mansour bin Zayed al-Nahyan

Abu Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis, accueille le Congrès mondial des médias du 15 au 17 novembre. C'est la première fois qu'une conférence de ce type est organisée au Moyen-Orient et elle cherchera à définir ce que l'avenir réserve aux médias.  

Pendant trois jours, la capitale émiratie accueillera les activités du congrès dans le but d'analyser les défis auxquels les médias seront confrontés dans les années à venir et de présenter des solutions innovantes qui permettront de développer les dernières technologies et connaissances axées sur l'amélioration du travail et de la qualité des médias à l'échelle mondiale. Une large participation internationale et une présence massive de dirigeants, de pionniers intellectuels et d'experts de l'industrie du monde entier sont attendues, sous le patronage de Sheikh Mansour bin Zayed al-Nahyan, vice-premier ministre et ministre de la Cour présidentielle des Émirats arabes unis.  

Comme le rapporte l'agence de presse officielle émiratie WAM, l'événement accueillera 30 sessions de dialogue, ainsi qu'une série d'ateliers, au cours desquels plus de 162 intervenants évalueront les problèmes rencontrés par les médias et proposeront des solutions et des alternatives pour relever ces défis. Plus de 1 200 personnalités des médias du monde entier sont attendues.  

L'exposition accueillera également plus de 170 entreprises de médias de 29 pays du monde entier. Elle présentera les dernières technologies internationales spécialisées et une série d'événements parallèles seront organisés. 

Le Congrès mondial des médias est organisé par le groupe ADNEC en collaboration avec l'agence WAM et a pour objectif de passer en revue les dernières évolutions des technologies mondiales spécialisées et la manière dont elles peuvent être utilisées dans le secteur des médias. L'événement comprendra une exposition et une conférence spécialisées dans le secteur de l'industrie des médias et offrira à diverses entreprises l'occasion de discuter de partenariats et de formes de coopération afin de renforcer le service que les médias rendent à l'humanité grâce à un contenu solide, fiable et hautement crédible. 

Le Congrès verra également six initiatives majeures : la Plateforme de divertissement en direct, le Programme mondial d'autonomisation des jeunes par les médias, le Future Media Lab, la Plateforme d'innovation et le Programme mondial des acheteurs, ainsi qu'une session spéciale sur le rôle des médias dans la construction d'une culture de tolérance dans les sociétés humaines, comme le rapporte WAM. 

Le Congrès mondial des médias accueillera la conférence "Façonner l'avenir de l'industrie des médias" et comprendra des discussions approfondies visant à rassembler l'ensemble du secteur des médias pour échanger des idées innovantes et des solutions de pointe qui façonneront l'avenir de l'industrie. Il constituera également une plateforme unique pour mettre en lumière la position des médias au Moyen-Orient, tout en attirant un public mondial et en suscitant des visions et des collaborations innovantes qui feront progresser le secteur. 

Le Congrès mondial des médias facilitera l'échange de connaissances essentielles et offrira des possibilités de partenariat commercial aux professionnels des médias du monde entier. 

Comme le rapporte WAM, les orateurs de l'événement comprendront Shamma bint Suhail Faris al-Mazrui, ministre d'État émirati aux affaires de la jeunesse ; Ramzan bin Abdullah al-Nuaimi, ministre des Affaires de l'information du Bahreïn ; Monica Mutsvangwa, ministre de l'Information, de la Publicité et de la Radiodiffusion du Zimbabwe ; Mona Ghanem al-Marri, directrice générale du Bureau des médias du gouvernement de Dubaï ; Apurva Chandra, secrétaire, ministère de l'Information et de la Radiodiffusion, Inde ; Michael Peters, président du réseau Euronews France ; Wayne Berg, directeur général des médias numériques, de la culture et de la mode, ville saoudienne de Neom ; Adrian Monk, directeur général et responsable de l'engagement public et social, Forum économique mondial, Suisse ; Dr. Paolo Ruffini, doyen du département des communications du Vatican ; Masoud Sherif Mahmoud, PDG du groupe Etisalat des Émirats ; et Caroline Farag, vice-présidente de CNN et rédactrice en chef de CNN Arabic. 

Le Congrès mondial des médias accueillera d'autres forums intéressants tels que "Les médias nationaux à l'ère de la numérisation", organisé par le journal Al-Ittihad, avec la participation d'un groupe de professionnels des médias et de chercheurs spécialisés dans les questions de communication. 

Mohammed Jalal al-Rayssi, directeur général de l'agence WAM et président du comité supérieur d'organisation du Congrès mondial des médias, a déclaré que le Congrès "présentera un large éventail de programmes, d'ateliers, d'expositions, un centre d'innovation et d'autres événements intéressants". "L'un des points forts sera le futur laboratoire des médias. Les Media Labs comprendront cinq sessions au cours desquelles des personnalités du monde des médias discuteront des défis auxquels est confrontée l'industrie des médias, de l'avenir des médias, du rôle de la technologie et des nouveaux modèles d'investissement dans le secteur. Les laboratoires se tiendront selon les règles de Chatham House afin que les participants puissent s'exprimer franchement sans être cités à comparaître. Nous sommes convaincus que l'événement deviendra une plateforme importante pour générer des idées nouvelles et fraîches sur tous les aspects du secteur des médias. Pour les centaines de jeunes journalistes du monde entier qui participeront aux ateliers, ce sera une étape importante dans leur vie professionnelle", a déclaré Al-Rayssi à propos du congrès. 

congreso-mundial-medios-abu-dabi-emiratos
PHOTO/WAM –  Congrès mondial des médias 
Application intelligente du Congrès mondial des médias

Dans le cadre des développements prévus, le Congrès mondial des médias a lancé une application intelligente qui permettra aux participants de vivre une expérience unique. L'application intelligente est disponible sur Google Play et l'App Store dans le cadre d'une stratégie visant à investir dans les dernières technologies médiatiques, les outils d'intelligence artificielle et les applications pour accroître la satisfaction des clients. 

L'application du Congrès mondial des médias offre une visite virtuelle permettant de voir les différents pavillons de l'événement mondial, d'explorer l'agenda des conférences et des expositions, ainsi que de voir les différents ateliers spécialisés qui accompagnent le Congrès.  

L'application permet aux utilisateurs d'obtenir des informations précises sur tous les sponsors de l'événement mondial, les exposants, les participants, toutes les sections de l'exposition, les dates des conférences et les ateliers spécialisés pendant les jours du Congrès, du 15 au 17 novembre. 

L'application permet également aux visiteurs de consulter une base de données contenant des informations sur toutes les entités participantes grâce à une recherche dans l'application en fonction de leurs spécialités médiatiques et de leurs pays d'origine. 

Grâce à l'application mobile, les visiteurs pourront programmer leurs visites pour assister au congrès et aux ateliers. Cet outil offre également une expérience agréable aux visiteurs, en leur présentant les événements les plus récents et les plus importants du Congrès ainsi que d'autres services et fonctionnalités. 

Ce service pour les appareils Android et Apple est disponible sur les liens suivants :  

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sherpa.gmccontainer

https://apps.apple.com/ae/app/global-media-congress/id6444215261