Le développement de l'intelligence artificielle disposera de 600 millions d'euros entre 2021 et 2023

L'exécutif espagnol a présenté la stratégie nationale d'intelligence artificielle
Le développement de l'intelligence artificielle disposera de 600 millions d'euros entre 2021 et 2023

PHOTO/ARCHIVE  -   Le développement de l'intelligence artificielle disposera de 600 millions d'euros entre 2021 et 2023

Le gouvernement espagnol a présenté la stratégie nationale d'intelligence artificielle (IA), qui prévoit des investissements publics de 600 millions d'euros sur la période 2021-2023 pour promouvoir le développement de cette technologie et qui devrait mobiliser un investissement privé d'environ 3 300 millions d'euros.

Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a défendu le fait que l'opportunité ouverte aux opérateurs publics et privés par ce plan est "extraordinaire", et qu'il est donc de leur devoir de prendre ce plan "avec ambition" et de le développer dans les prochaines années "avec une force totale".

Lors de la présentation de la stratégie nationale d'intelligence artificielle, M. Sánchez a également souligné que ce plan sera "un tournant", ainsi qu'un nouvel outil qui contribuera à "changer le cours de l'Espagne pour le mieux".

Pour sa part, la troisième vice-présidente et ministre de l'économie et de la transformation numérique, Nadia Calviño, a souligné que cette stratégie vise à "accélérer le développement de l'intelligence artificielle et son intégration dans le tissu productif et la société".

En ce sens, elle a également souligné que ce processus sera mené dans un cadre éthique et juridique qui garantit la protection des valeurs et des droits individuels et collectifs, "c'est-à-dire en promouvant une numérisation humaniste qui place l'homme au centre".

De même, M. Calviño a souligné qu'il s'agit d'un processus qui a "nécessairement" un caractère transversal et qu'il doit impliquer tous les organes de l'administration publique et inclure le secteur privé et les agents sociaux, qui ont participé avec leurs propositions au cours de leur élaboration et qui auront un rôle "fondamental" dans l'exécution des mesures qui sont envisagées.