PUBLICIDAD

Iberdrola

Le Liberia soutient la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental

Monrovia et Rabat signent deux accords de coopération dans les domaines de l'éducation, de l'agriculture et de la recherche
El reino de Marruecosy la República deLiberiafirmaron, en Rabat, tresacuerdos de cooperación en los ámbitos de la enseñanza superior 

PHOTO/REDES SOCIALES  -   Le Royaume du Maroc et la République du Liberia ont signé à Rabat trois accords de coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur 

Le Maroc et le Libéria ont conclu un certain nombre d'accords visant à renforcer la coopération dans les domaines de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique, de l'agriculture et de la santé.  

Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, Nasser Bourita, a signé lundi à Rabat avec le ministre libérien des Affaires étrangères Dee-Maxwell Saah Kemayah une série de mémorandums. Cette coopération bilatérale s'inscrit dans le cadre de la stratégie marocaine visant à renforcer la contribution et la collaboration avec d'autres pays africains, tels que la Guinée équatoriale et le Mali. 

Le premier accord vise à renforcer les relations de coopération entre les deux pays dans le domaine de l'enseignement supérieur et à promouvoir la capacité scientifique et technologique des deux parties. Le pacte vise également à développer les relations entre les communautés scientifiques et techniques de Rabat et de Monrovia et à promouvoir la coopération technique dans des domaines d'intérêt commun.

L'agriculture est un autre domaine dans lequel les deux pays ont convenu de coopérer, en cherchant à définir un cadre général de collaboration dans le domaine agricole basé sur l'échange d'expériences, l'assistance technique et le renforcement des capacités. 

Pour le troisième accord, le Maroc et le Liberia ont signé un protocole d'accord pour définir un cadre de coopération en matière de santé, y compris la santé maternelle, infantile et néonatale, et pour renforcer leur surveillance épidémiologique.

El reino de Marruecosy la República deLiberiafirmaron, en Rabat, tresacuerdos de cooperación en los ámbitos de la enseñanza superior 
PHOTO/REDES SOCIALES-Le Royaume du Maroc et la République du Liberia ont signé à Rabat trois accords de coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur

« L'accord vise également à améliorer les capacités des ressources humaines, la couverture sanitaire, la prévention et le contrôle des maladies transmissibles et non transmissibles », a déclaré le ministre des affaires étrangères Nasser Bourita. 

Les deux pays ont des liens étroits dans plusieurs secteurs, et les exportations du Maroc vers le Libéria se sont élevées à 3,38 milliards de dollars en 2019, selon Trading Economics. 

Lors de sa visite au Maroc, Dee-Maxwell Saah Kemayah a également renouvelé son soutien à l'intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. 

Lors d'une conférence de presse conjointe avec Bourita, Kemayah a déclaré que son pays voulait « assurer Sa Majesté Mohamed VI et le gouvernement et le peuple marocains que le Liberia est engagé dans sa position ferme en faveur de l'intégrité territoriale et de la souveraineté du Maroc ».

Le Liberia est l'un des pays africains qui ont ouvert une représentation diplomatique à Dakhla, au sud du Maroc, en reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental 

Le ministre libérien des affaires étrangères a déclaré que la politique étrangère de son pays est basée sur le principe de la préservation de son intégrité territoriale et de sa souveraineté nationale et « c'est le même principe qui s'applique au Maroc. Nous n'hésitons pas à maintenir notre soutien au royaume du Maroc ». 

Il a également rappelé que les deux pays sont des partenaires et des alliés et a déclaré qu'ils continueront à soutenir la solidarité et l'unité africaines. 

Cette visite est la première de Saah Kemayah, qui a exprimé sa fierté d'être au Maroc, sa première affectation officielle en dehors de son pays depuis sa nomination comme ministre des affaires étrangères.