PUBLICIDAD

Iberdrola

Le Maroc annonce une nouvelle prolongation de l'état d'urgence sanitaire

Pour l'instant et jusqu'à nouvel ordre, le Maroc poursuivra les mesures anti-COVID jusqu'au 30 septembre afin de continuer à prévenir la propagation du virus
coronavirus Marruecos

PHOTO/AP  -   Une femme portant un masque pour prévenir la propagation du coronavirus à Rabat, au Maroc

L'inquiétude suscitée par le coronavirus au Maroc continue de figurer à l'ordre du jour du gouvernement, et Aziz Akhannouch, le chef du Gouvernement, poursuivra la lutte contre la maladie jusqu'à ce que la situation se stabilise. C'est pourquoi le gouvernement vient d'annoncer que l'état d'urgence sanitaire déployé dans tout le pays restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre

Pour l'instant, la date limite est fixée au 30 septembre, mais d'autres prolongations ne sont pas exclues en fonction du statut de la COVID-19 dans le pays. Dès ce dimanche 31 juillet à 18 heures, le projet de loi entrera en vigueur. 

Centro de vacunación contra la enfermedad del coronavirus (COVID-19) en Sale, Marruecos PHOTO/REUTERS
PHOTO/REUTERS - Centre de vaccination contre le coronavirus (COVID-19) à Sale, Maroc

Cette extension est liée au projet de décret n° 2.22.564 et a été présentée par le ministre marocain de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. Elle a ensuite été approuvée par l'ensemble du conseil de gouvernement et la nouvelle a été annoncée par le ministre délégué aux Relations avec le Parlement et porte-parole du Gouvernement, Mustapha Baitas, lors d'une conférence de presse.

L'objectif de cette prolongation est de continuer à garantir la santé et la sécurité des citoyens marocains face à de nouvelles vagues de contagion. Ils devront suivre les mesures prises par les autorités du pays pour continuer à préserver les acquis de la lutte contre la pandémie. Les Marocains devront continuer à porter des masques dans certains endroits et à éviter les foules, ainsi qu'à se laver les mains correctement pour éviter la propagation de la maladie. Les restrictions à l'entrée et à la sortie du pays seront maintenues et l'accent sera mis sur la poursuite de la vaccination pour ceux qui n'ont pas été vaccinés.

AFP/FADEL SENNA - Marroquíes con mascarillas en Rabat
AFP/FADEL SENNA - Marocains portant des masques à Rabat, Maroc
Deux ans d'urgence sanitaire

En ces deux années de pandémie, depuis les premiers cas, le Maroc n'a cessé de renouveler l'état d'urgence sanitaire. Le gouvernement est très préoccupé par les nouvelles crises et vagues provoquées par le virus, c'est pourquoi il préfère maintenir cette situation plutôt que de mettre en danger la vie de ses citoyens.

Initialement, elle devait prendre fin le 30 juin, mais après une réunion entre Akhannouch et son conseil, évaluant la situation sanitaire actuelle, ils ont décidé de la prolonger d'un mois supplémentaire. En effet, le Royaume connaît une augmentation très alarmante du nombre de personnes infectées, avec 3 141 nouveaux cas et cinq décès en une seule journée. 

Le Maroc a décrété le premier état d'urgence à la mi-mars 2020. En plus des mesures de prévention de la contagion, un mois de confinement à domicile a été introduit pour les Marocains à partir du 20 mars, suivant l'exemple d'autres pays dans cette décision. 

Depuis lors, le Royaume tente d'empêcher à tout prix la propagation du coronavirus. Au cours de ces deux années de pandémie, le gouvernement a fermé les frontières aériennes et maritimes, imposé des règles et des lois à respecter, imposé des confinements, etc. Tout cela pour tenter d'éviter une catastrophe qui aurait pu plonger le pays dans un chaos absolu.

Personas vacunadas esperan en la sala de espera designada después de recibir una dosis de la vacuna COVID-19 en el Smart Vaccinodrome en el suburbio de Casablanca, Marruecos PHOTO/AP
PHOTO/AP - Des personnes vaccinées attendent dans la salle d'attente désignée après avoir reçu une dose de vaccin COVID-19 au Smart Vaccinodrome de Casablanca
Dernières données sur le virus au Maroc

La MAP, l'agence de presse étatique marocaine, a publié les dernières données sur la situation épidémiologique au Maroc. Le ministère de la Santé et de la Protection sociale confirme que 659 nouveaux cas d'infection et le décès de deux personnes ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures. Depuis le début de la pandémie, le nombre de décès dus au COVID a atteint 16 226 personnes.

Malgré cela, le nombre de personnes ayant vaincu la maladie reste plus élevé, avec 1 304 guérisons au cours des dernières heures. Cela est dû à la bonne campagne de vaccination qui a lieu dans le Royaume. Aujourd'hui, près de 25 millions de personnes ont reçu la première dose et un peu plus de 23 millions ont suivi la totalité du traitement. Il convient toutefois de noter que le nombre de personnes prenant la troisième et la quatrième dose résiste encore, atteignant respectivement plus de 6,5 millions et 23 000 personnes.