Le Maroc commence à vacciner les personnes âgées, les médecins et la police la semaine prochaine

Le Maroc reçoit deux millions de doses de vaccin d'AstraZeneca
Vaccin AstraZeneca 

 REUTERS/DADO RUVIC  -   Vaccin AstraZeneca 

Le Maroc va lancer la semaine prochaine la campagne de vaccination contre le coronavirus après avoir reçu aujourd'hui la première livraison du vaccin britannique "AstraZeneca", fabriqué en Inde, a indiqué le ministère de la Santé, qui ne précise pas le nombre de flacons reçus. 

Une déclaration du ministère a indiqué que cette première vague de vaccinations visera les travailleurs de la santé sur 40 ans, les agents du ministère de l'intérieur, les membres des forces armées et les responsables du secteur de l'éducation sur 45 ans. 

Cette étape concernera également les personnes de plus de 75 ans, en commençant toujours par les zones touchées par les taux les plus élevés d'infection par le covid-19. 

Divers médias ont assuré que ce premier lot de vaccins reçu aujourd'hui totalise deux millions de doses. 

La note indique que le Maroc recevra également mercredi prochain la première livraison du vaccin "SinoPharm" de la Chine, après avoir autorisé son utilisation dans le pays du Maghreb aujourd'hui. 

Selon la déclaration, les citoyens et les résidents étrangers appartenant aux catégories prioritaires (personnes âgées et enseignants) peuvent obtenir le rendez-vous et des informations sur leur centre de vaccination correspondant sur un portail électronique. 

La note du ministère de la santé a également souligné la nécessité de continuer à respecter, pendant la période de vaccination, les mesures préventives, notamment l'utilisation de masques de protection, l'éloignement physique et les règles d'hygiène. 

Le roi Mohamed VI a ordonné à son gouvernement en septembre dernier de rendre le vaccin gratuit pour tous les citoyens et résidents âgés de plus de 18 ans. 

À ce jour, le Maroc a accumulé un total de 464 844 cas de coronavirus, dont 440 652 patients ont été guéris et 8 105 sont décédés.