Le Maroc confirme une nouvelle découverte de gaz dans la zone de Guersif

Predator Oil & Gas, la société à l'origine de la découverte, qualifie les nouvelles réserves de gaz de "prometteuses" en raison de leur taille
Maroc Gaz

 -  

Le Maroc continue de chercher du gaz sur ses terres, et d'importantes découvertes de cette ressource énergétique sont faites. Après l'annonce il y a trois jours d'une autre découverte, la société britannique Predator Oil & Gas a découvert un nouveau bassin gazier dans la région de Guersif, un territoire situé au nord-ouest du pays. 

La société a publié la nouvelle, dans laquelle elle qualifie les nouvelles réserves découvertes de "prometteuses". Le rapport publié, auquel le journal Madar 21 a eu accès, ajoute que l'on estime que ce gaz se trouve dans une quantité de 11 milliards de mètres cubes.

Cette découverte a été rendue possible par une réévaluation de l'extension des puits MOU-1 et MOU-4. La société britannique précise que, sur la base de cette découverte, les tests et évaluations pertinents seront effectués cette année afin de confirmer et de vérifier la quantité trouvée dans le bassin.  Pedrator Oil & Gas souligne également qu'avec cette estimation et la récupération de ce nouveau gaz, "il est probable que le projet sera commercialement viable".

Le nouveau bassin est une bonne nouvelle pour le Royaume et la société prévoit maintenant de faire des tests d'extraction. Sa déclaration indique que les études commenceront lorsque le pays alaouite aura assoupli ses restrictions sur les flux sortants et entrants dans la nation. MOU-4 est situé à 8 kilomètres à l'est de MOU-1, et la société affirme que les préparatifs de pré-forage sont en bonne voie pour le développement de son projet. 

Le Maroc a découvert d'importantes réserves de gaz au cours des derniers mois. Il y a quelques jours, Chariot, une société également présente dans la région, a annoncé une autre découverte au large de Larache, une ville côtière également située dans le nord-ouest du pays.

Gas Marruecos

L'entreprise travaille à l'évaluation et à l'exploration du puits Anchovy-2, où Chariot a découvert les nouvelles réserves. Elle ajoute que la découverte de cette ressource énergétique est de grande qualité et que le forage a été réalisé de manière très efficace à une profondeur de 2 512 mètres. Cette nouvelle révélation a été rendue possible par une évaluation approfondie du puits, à l'aide de techniques de pointe telles que l'analyse de la formation souterraine, l'échantillonnage de gaz de subsurface et de paroi latérale, et la diagraphie pétrophysique, entre autres. 

"L'interprétation préliminaire des données confirme la présence d'importantes accumulations de gaz dans les cibles d'évaluation et d'exploration du puits Anchovy-2, avec une couche de gaz nette calculée de plus de 100 mètres, par rapport à la couche de gaz de l'année précédente", a expliqué la société britannique. 
Au cours de l'année écoulée, plusieurs compagnies pétrolières et gazières ont évalué toute la zone à la recherche de ressources. Les études réalisées confirment que le royaume alaouite possède plusieurs bassins sédimentaires sur terre et en mer, qui permettent l'accumulation de gaz naturel, affirmant ainsi l'existence de gaz dans le sous-sol du pays. 

Au cours de l'année écoulée, plusieurs compagnies pétrolières et gazières ont évalué toute la zone à la recherche de ressources. Les études réalisées confirment que le royaume alaouite possède plusieurs bassins sédimentaires sur terre et en mer, qui permettent l'accumulation de gaz naturel, affirmant ainsi l'existence de gaz dans le sous-sol du pays. 

Gas Marruecos

"Le Maroc possède plusieurs bassins sédimentaires onshore et offshore, dont la géologie a permis la genèse de différents systèmes pétroliers potentiellement favorables à l'accumulation de gisements de gaz", a déclaré Abdellah Mouttaqi, secrétaire général de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). 

Les expéditions sont menées dans des régions telles que Esaouira, Guersif, Zag, Boudnib et Missour. L'un des bassins qui donne les meilleurs résultats dans la recherche de gaz est le bassin du Gharb. Plusieurs gisements de gaz naturel de qualité y ont été découverts, bien que la taille du bassin soit inférieure à la normale. Cependant, l'OHNYM a déjà déclaré que ce n'était pas un fait significatif et que déjà grâce à leur existence "ils sont économiquement intéressants et rentables".

Ces études ont toujours été menées sous la supervision du gouvernement marocain, qui s'est engagé à innover et qui est également convaincu que le sol du pays est riche en matières énergétiques. Pour sa part, elle a permis aux entreprises spécialisées dans le domaine de bénéficier d'une exonération de 10 ans de l'impôt sur les sociétés, en plus d'autres avantages fiscaux et de la vente et de la location de terrains pour réaliser une exploration efficace.