PUBLICIDAD

Iberdrola

Le Maroc déchaîne la folie lors des matchs amicaux en Espagne

L'équipe nationale a réuni 25 000 spectateurs contre le Chili au stade de l'Espanyol
achraf-hakimi-marruecos

AFP/KENZO TRIBOUILLARD  -   Achraf Hakimi

L'équipe nationale marocaine a choisi l'Espagne pour disputer deux matchs amicaux avant la Coupe du monde qui se déroulera au Qatar en novembre. La Fédération marocaine de football (FRMF) a décidé d'offrir ces matches à l'importante communauté marocaine vivant en Espagne. Les villes choisies étaient Barcelone et Séville.  

Le premier match amical s'est soldé par une victoire 2-0 contre le Chili, dans un match où Ziyech était à nouveau titulaire aux côtés de Hakimi, Bono et En-Nesyri. De plus, Ez Abde, le nouvel attaquant d'Osasuna, a remplacé le joueur de Chelsea dans un match au cours duquel Boufal et Sabiri ont marqué. 

Le stade RCD de l'Espanyol a accueilli le match, auquel ont assisté 25 000 spectateurs. La communauté chilienne vivant en Espagne souhaitait également être présente lors d'un match de préparation à la Coupe du monde, même si elle ne le disputera finalement pas après la décision de la FIFA d'aligner de manière inappropriée Byron Castillo parce que le Chili le considérait comme de nationalité colombienne.  

Le pire moment du match amical entre le Maroc et le Chili s'est produit aux abords du stade lorsqu'un groupe de supporters des Lions de l'Atlas a tenté d'accéder au stade sans respecter les mesures de sécurité et en sautant les tourniquets qui donnaient accès.  

Le problème est survenu parce que les guichets n'acceptaient pas d'argent liquide pour payer les billets et que beaucoup n'avaient pas de cartes de crédit. La frustration de ne pas pouvoir voir le Maroc est à l'origine des altercations.  

Une fois à l'intérieur, la folie des supporters marocains s'est déchaînée sur les Marocains. Des centaines de supporters ont sauté sur la pelouse du stade de l'Espanyol une fois le match terminé et ont pris des photos ou ont emporté les filets de but comme souvenirs. Sur l'une des images, on peut voir un jeune homme lever une chaise pour célébrer la victoire, imitant le geste d'Alaba.  

L'Espanyol et la FRMF travaillent déjà à l'évaluation des dommages causés à l'intérieur du stade et aux alentours par ce groupe de supporters marocains.  

Le prochain match amical aura lieu à Séville, au stade du Betis. Un autre cadre spectaculaire pour que les Marocains et les Paraguayens puissent apprécier leur équipe nationale en Espagne.  

La Fédération marocaine de football elle-même et la sous-délégation du gouvernement à Séville se sont efforcées d'éviter une répétition des incidents de Barcelone.

L'équipe de Regragui doit se concentrer sur la préparation de la Coupe du monde au Qatar car il n'y aura plus de fenêtres pour l'équipe nationale. Le 10 novembre, la liste des personnes appelées par le Maroc pour défendre les couleurs nationales au Qatar sera rendue publique dans un événement auquel le Maroc arrive avec une équipe historique.