PUBLICIDAD

Iberdrola

Le Maroc et Israël conviennent de coopérer étroitement sur les questions de cybersécurité

Les deux pays continuent de renforcer leurs liens après l'accord politique conclu qui impliquait le soutien américain au pays d'Afrique du Nord sur le Sahara et, parallèlement, l'établissement de liens entre le Royaume et l'État israélien
Yigal Unna, directeur général du Cyber Directorate d'Israël, le général El Mostafa Rabii, directeur de la direction de la cybersécurité du ministère marocain de la Défense nationale, et le ministre marocain de la Défense, Abdellatif Loudiyi, signent un accord de cybersécurité à Rabat (Courtesy)

 -   Yigal Unna, directeur général du Cyber Directorate d'Israël, le général El Mostafa Rabii, directeur de la direction de la cybersécurité du ministère marocain de la Défense nationale, et le ministre marocain de la Défense, Abdellatif Loudiyi, signent un accord de cybersécurité à Rabat (Courtesy)

Rabat a été le théâtre de la signature d'un accord entre le Maroc et Israël engageant les deux pays à une collaboration approfondie dans le domaine de la cybersécurité et de la recherche et développement, a annoncé le National Cyber Directorate israélien.

Ce pacte est le premier accord scellé dans le domaine de la cyberdéfense depuis le rapprochement politique historique entre le Maroc et l'État d'Israël suite à l'accord de la fin de l'année dernière par lequel la précédente administration américaine de Donald Trump a soutenu la formule proposée par le Maroc pour résoudre le conflit du Sahara occidental, qui comprend une large autonomie pour la région sahraouie sous souveraineté marocaine, ce qui a été ratifié par la nouvelle administration américaine de Joe Biden, et un accord selon lequel le royaume alaouite établirait également des relations diplomatiques avec Israël. Il s'agit d'une nouvelle étape importante dans le rapprochement entre l'État juif et divers pays arabes sous l'égide du géant américain, dont le plus grand représentant a été les fameux accords d'Abraham, par lesquels les Émirats arabes unis et Bahreïn ont établi des liens diplomatiques avec Israël.

L'accord de cybersécurité entre la nation nord-africaine et le pays juif a été signé à Rabat cette semaine, avec la participation de Yigal Unna, directeur général de la Cyber Direction d'Israël, du général El Mostafa Rabii, directeur de la Direction de la Cybersécurité du Département de la Défense Nationale du Maroc, et du ministre marocain de la Défense Abdellatif Loudiyi.

Le pacte prévoit des avancées importantes en matière de coopération opérationnelle, de recherche et développement (R&D) et d'échange d'informations et de connaissances, comme l'a confirmé la Direction Nationale du Cyberespace israélienne et également rapporté par le Times of Israel. Il représente également une avancée importante dans les relations bilatérales entre les deux nations après l'entente politique et diplomatique obtenue grâce à la médiation américaine. Auparavant, il y avait déjà eu des propositions consensuelles sur les questions militaires, et voilà que des progrès sont réalisés dans des domaines très importants comme la défense et la guerre électronique. 

Le pacte de cyber-sécurité a été rendu possible grâce aux contacts diplomatiques établis lors d'une récente visite au Maroc du directeur général du Ministère des Affaires Étrangères d'Israël, Alon Ushpiz, mardi 6 juillet. Le voyage a été convenu lors d'une conversation entre les chefs diplomatiques des deux pays, Yaïr Lapid et Nasser Bourita.