Le Maroc rapporte le premier cas de coronavirus de la variante britannique

Le porteur du virus est un porteur d'Irlande qui n'a pas eu de symptômes
Atalayar_Covid19 Marruecos

AFP/FADEL SENNA  -   Des Marocains masqués à Rabat

Le ministre marocain de la santé, Khalid Ait Taleb, a annoncé que le Maroc a enregistré le premier cas de la nouvelle variante de COVID-19 qui est apparue au Royaume-Uni. 

"Le ministère de la santé informe tous les citoyens que le système de surveillance épidémiologique a enregistré le premier cas confirmé de la souche mutée du coronavirus récemment découverte au Royaume-Uni", a déclaré le ministère dans un communiqué.

Selon la note officielle, le virus a été détecté dans le port de Tanger Med, dans le nord du pays. Il s'agit d'un transporteur marocain qui était en Irlande. Il est arrivé dans ce pays d'Afrique du Nord sur un bateau en provenance de Marseille, en France. Bien que porteur du virus, le porteur n'a pas montré de symptômes de coronavirus et est actuellement en quarantaine à Casablanca.

Toute la recherche des contacts nécessaires a été effectuée conformément au protocole sanitaire marocain et les personnes avec lesquelles l'homme a été en contact sont également en quarantaine, selon le protocole du ministère de la santé. 

Le gouvernement britannique a annoncé à la mi-décembre l'apparition d'une nouvelle variante du VIDOC-19. Cette version pourrait être 70% plus contagieuse, mais il n'a pas été confirmé qu'elle soit plus forte. Les experts de la santé, cependant, ne pensent pas que la nouvelle variante soit aussi mortelle. 

Cela a amené le gouvernement marocain à décider de suspendre tous les vols vers le Royaume-Uni. L'exécutif a déclaré que la décision a été prise dans le contexte de mesures préventives urgentes pour assurer la sécurité des personnes et limiter la propagation de COVID-19.

Cette décision fait suite à l'annonce par plusieurs pays tels que l'Irlande, l'Allemagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas et la Belgique qu'ils avaient également décidé de suspendre leurs vols avec le Royaume-Uni.

La BBC a cité le ministre de la santé Matt Hancock qui a déclaré que la nouvelle souche de COVID-19 était "hors de contrôle". L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé son inquiétude et a déclaré être en contact direct avec les responsables britanniques. L'OMS a déclaré que neuf cas de la même souche avaient été détectés au Danemark, en Australie et aux Pays-Bas.

Une variante a également été détectée en Afrique du Sud, ainsi qu'au Brésil. Cela a conduit de nombreux pays, dont le Royaume-Uni, à interdire les vols en provenance d'Amérique latine, du Portugal, du Panama et du Cap-Vert. 

L'Espagne a annoncé aujourd'hui une interdiction pour les passagers en provenance du Brésil et de l'Afrique du Sud, tandis que les vols en provenance du Royaume-Uni restent en vigueur. 

Cependant, malgré la suspension des vols entre le Royaume-Uni et plusieurs pays, la nouvelle souche COVID-19 est apparue dans au moins 33 autres pays.

Selon le ministère marocain de la santé, le pays a enregistré un total de plus de 460 000 cas de coronavirus, tandis que le nombre total de décès dus au COVID-19 dépasse 7 870.