Le ministre des finances du Bahreïn poursuit sa visite en Israël pour renforcer les liens

Surtout dans les domaines de l'économie et du tourisme
Atalayar_  Zayed bin Rashid Al Zayani

PHOTO/REUTERS  -   Ministère de l'industrie, du commerce et du tourisme de Bahreïn, Zayed bin Rashid Al Zayani

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a reçu mercredi à son bureau de Jérusalem le ministre de l'économie et du tourisme du Bahreïn, Zayed bin Rashid al-Zayani, qui effectue une visite officielle en Israël au cours de laquelle les deux pays cherchent à renforcer leurs liens dans les domaines économique et touristique. 

La normalisation des relations entre cette monarchie du Golfe et Israël - signée en septembre avec les accords d'Abraham - "est florissante à bien des égards" et apportera "des avantages économiques qui étaient inimaginables il y a quelques mois à peine", a déclaré Netanyahou.

Al-Zayani -en Israël depuis hier- a remercié pour l'accueil reçu, s'est montré satisfait du rapprochement rapide entre les deux pays et a souligné qu'il s'agissait de la deuxième visite officielle de Bareini en seulement deux semaines, après celle effectuée à la mi-novembre par le ministre des affaires étrangères, Abdullatif bin Rashid al-Zayani.

"Les bases diplomatiques ont été posées" pour les relations entre les deux pays, et il est maintenant temps "d'aller de l'avant et de forger la paix par l'inclusion directe et constante" de leurs "secteurs d'activité", a déclaré le ministre Bareini lors d'une conférence de presse conjointe avec Netanyahu.

Al-Zayani a rencontré plus tôt le ministre israélien des affaires étrangères, Gabi Ashkenazi. Ce dernier a précisé que les deux pays travaillent "à la signature d'accords supplémentaires dans un avenir proche" dans des domaines tels que le sport, la culture et la science, et a annoncé que dans les prochains jours "une équipe économique spéciale" sera mise en place pour "maximiser le potentiel commercial" de leur normalisation des relations.

"Nous rêvons tous de voir bientôt des hommes d'affaires et des touristes visiter librement nos pays", a déclaré Ashkenazi, qui a souhaité se rendre, également "bientôt", à Bahreïn pour y inaugurer l'ambassade d'Israël.

Al-Zayani est accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires, dont des hauts fonctionnaires de Gulf Air et de l'Association du voyage et du tourisme du Bahreïn, qui devraient faire avancer les accords avec leurs homologues israéliens concernant l'établissement de forfaits de voyage, d'initiatives touristiques et de vols directs entre les deux pays.

Al-Zayani et le ministre israélien du tourisme Orit Farkash-Hacohen prévoient de signer un accord bilatéral pour promouvoir le tourisme mutuel, une étape supplémentaire dans le renforcement de leurs liens de plus en plus étroits.

Ces développements font suite à la signature des accords d'Abraham en septembre, par lesquels les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont établi des relations diplomatiques avec Israël, rompant ainsi le consensus arabe jusqu'alors en vigueur de ne pas le faire avant qu'Israël n'ait conclu un accord de paix avec les Palestiniens, conduisant à la création d'un État palestinien indépendant.