PUBLICIDAD

Marruecos

Le Musée archéologique national accueille une exposition consacrée aux relations séculaires entre le Maroc et l'Espagne

‘En torno a las Columnas de Hércules’ sort le 25 mai
‘En torno a las Columnas de Hércules’ se inaugura el próximo 25 de mayo

Museo Arqueológico Nacional  -   ‘En torno a las Columnas de Hércules. Las relaciones milenarias entre Marruecos y España’ porte sur les liens de voisinage qui ont uni le Maroc et l'Espagne à travers l'histoire.

Le ministère espagnol de la Culture et des Sports, le Musée archéologique national, Acción Cultural Española (AC/E) et la Fondation Nationale des Musées du Royaume du Maroc (FNM) organisent l'exposition "En torno a las Columnas de Hércules. Las relaciones milenarias entre Marruecos y España".

Cette exposition, coordonnée sous le haut patronage de S.M. Mohammed VI, Roi du Maroc et de S.M. Felipe VI, Roi d'Espagne, bénéficie également de la collaboration de l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) et des Amis du Musée archéologique national (AMAN). 

Le thème principal de l'exposition, "En torno a las Columnas de Hércules, las relaciones milenarias entre Marruecos y España", porte sur les liens de voisinage qui ont uni le Maroc et l'Espagne à travers l'histoire. Selon le Musée archéologique national (MAN), l'exposition met l'accent sur les échanges culturels, qui "ont toujours été fructueux et marqués, plus encore que la politique".

L'exposition vise à refléter "l'évolution de ces relations, de nature changeante au fil du temps, à travers quatre grandes périodes (de la Préhistoire à l'époque moderne), pour aboutir à l'étape actuelle de la collaboration scientifique entre le Maroc et l'Espagne dans le domaine de l'archéologie", selon le musée. 

L'exposition aborde également "la nature des contacts entre les deux côtés du détroit de Gibraltar, connu depuis l'Antiquité comme les piliers d'Hercule, le bout du monde connu". Le panorama géographique a également façonné la personnalité de deux peuples "dont les relations n'ont jamais cessé d'affluer, quelles que soient les situations dans lesquelles elles se sont développées". 

Comme l'indique le MAN, "cette exposition est une occasion unique de plonger dans ces relations au fil de millénaires d'échanges culturels, d'abord établis sans structures politiques de nature étatique, puis sous l'influence de puissances extérieures, comme les colonisations phénicienne et punique, et même sous l'égide impériale de la Rome classique et l'expansion ultérieure de l'Islam".

De même, "il s'agit d'une occasion sans précédent de contempler en Espagne les œuvres capitales du patrimoine archéologique du Maroc, qui ont très rarement quitté son territoire et n'ont jamais été envoyées dans notre pays. Des pièces uniques dans certains cas et pour la plupart d'une pertinence particulière constituent l'essentiel d'une exposition qui nous permettra de mieux nous connaître, dans la vision spéculaire d'une évolution parallèle et parfois commune dans le temps".

Les 335 pièces qui composent l'exposition ont été prêtées par différentes institutions marocaines appartenant à la Fondation Nationale des Musées (FNM) du Royaume du Maroc, à savoir les Musées de Rabat, Fès et Tétouan, et l'autre moitié au Musée archéologique national, ainsi qu'une pièce phare des collections du Musée du Prado.

Mehdi Qotbi, président de la FNM, se félicite de cette exposition car "il est absolument nécessaire de mettre en valeur l'histoire partagée et le destin commun entre les deux royaumes voisins du Maroc et de l'Espagne", a-t-il déclaré à l'agence de presse marocaine MAP.  "L'exposition sera l'aboutissement de plusieurs années de travail avec nos homologues espagnols pour rappeler que la culture est un pont éternel entre les deux nations qui partagent un destin commun et une histoire millénaire", ajoute-t-il. 

Qotbi révèle à la MAP que le Maroc prêtera des œuvres et des pièces qui n'ont jamais été vues ailleurs, pas même lors de la grande exposition du Louvre. "Ces pièces exceptionnelles retracent notre patrimoine historique commun et expriment la reconnaissance mutuelle des liens de voisinage entre le Maroc et l'Espagne", dit-il. 

Le président du FNM a également annoncé "la présence de hautes personnalités espagnoles, dont des membres du gouvernement et des personnalités de l'art et de la culture", ce qui représente "la place qu'occupe le Maroc auprès des Espagnols et la profonde amitié entre les deux royaumes". 

L'exposition sera présentée au Musée archéologique national du 25 mai au 16 octobre 2022.