Le nombre de passagers dans les aéroports marocains augmente de 65 %

L'opération Marhaba aurait joué un rôle important dans l'augmentation du nombre de passagers
avion-royal-air-maroc

PHOTO/REUTERS  -   Boeing 737 de CN-ROP Royal Air Maroc

Le Maroc tente lentement de revenir à la normalité pré-pandémique. Suite à une augmentation du taux de vaccination, le Maroc connaît les prémices de ce qui pourrait être la reprise économique du Royaume. Dans l'un de ces secteurs, les aéroports marocains, durement touchés par les conséquences de la pandémie et fortement limités par les restrictions de mobilité, connaissent une forte augmentation du trafic.

L'Office National des Aéroports (ONDA) a révélé dans son dernier rapport que les aéroports marocains ont enregistré un volume de trafic commercial international de 3,5 millions de passagers. Ce volume représenterait une reprise du secteur de 65%, par rapport à la même période en 2019. 

aereopuerto-internaciona-mohamed v
PHOTO/AP - Aéroport international Mohamed V de Casablanca, Maroc

De même, les aéroports marocains auraient reçu 31 202 vols internationaux, ce qui se traduit par un taux de recouvrement de 77%. Plus précisément, l'aéroport Mohamed V de Casablanca a reçu 1 457 154 passagers internationaux, récupérant 58% du trafic de 2019. En revanche, l'aéroport de Marrakech, avec 565 680, passagers aurait enregistré un taux de recouvrement de 46%, selon la même source.

Parallèlement, d'autres aéroports ont réussi à dépasser le trafic de 2019, notamment celui de Tétouan, avec 113% après que 3 557 passagers aient transité par cet aéroport en juin, contre 1 573 au même mois de l'année précédente, soit une augmentation de 126,13%. Elle est suivie par Nador (127%), Tanger (114%), Al Hoceima (106%) et Oujda (105%).

aereopuerto-marruecos-casablanca
PHOTO/AP - Aéroport international Mohammed V de Casablanca, Maroc

À cet égard, au cours du mois d'août, le trafic commercial international dans les aéroports nationaux a récupéré 82% du trafic passagers en 2019, un chiffre qui représente une rivalité avec les pays du bassin méditerranéen, notamment l'Espagne (68%) et la Turquie (76%), selon l'Office.

Ils estiment également que cette reprise a été réalisée grâce à l'opération Marhaba 2021, l'accueil des Marocains résidant à l'étranger, qui a débuté le 15 juin et se terminera le 30 septembre.