Le parti du Kremlin obtient une majorité des deux tiers à la Douma

Le parti au pouvoir a renouvelé sa majorité constitutionnelle
Le président russe Vladimir Poutine participe à une réunion avec des membres du parti Russie Unie, avec le logo du parti en arrière-plan, à Moscou, en Russie.

PHOTO/MIKHAIL VOSKRESSENSKY  -   Le président russe Vladimir Poutine participe à une réunion avec des membres du parti Russie Unie, avec le logo du parti en arrière-plan, à Moscou, en Russie

Le parti Russie Unie du Kremlin a renouvelé sa majorité constitutionnelle à la Douma, ou chambre basse du parlement russe, après avoir remporté plus des deux tiers des 315 sièges de la chambre lors des élections qui se sont terminées dimanche, ont confirmé lundi des sources du parti au pouvoir.

"Selon les données en date de 8 heures (05h00 GMT), Russie Unie a remporté plus de 48 % des votes des citoyens, ce qui nous donne 120 sièges. Dans le même temps, nos candidats sont en tête dans 195 circonscriptions majoritaires", a déclaré le secrétaire général du parti, Andrei Turchak, cité par Interfax.

Après le dépouillement de 70 % des bulletins de vote, Russie Unie a remporté 48,46 % des voix, a déclaré la Commission électorale centrale (CEC) du pays.

En outre, les candidats du parti au pouvoir sont arrivés en tête dans près de deux cents des 225 circonscriptions majoritaires en jeu.

Un hombre deposita su voto en un colegio electoral durante las elecciones parlamentarias en Moscú, Rusia, el viernes 17 de septiembre de 2021
AP/PAVEL GOLOVKIN - Un homme vote dans un bureau de vote lors des élections législatives à Moscou, en Russie, le vendredi 17 septembre 2021.

Lors des élections de 2016, le parti au pouvoir a remporté plus de 54,20 % des voix, ce qui lui a permis de remporter 334 sièges et d'adopter des lois sans avoir besoin de passer un accord avec l'opposition au Parlement.

En deuxième position, selon les données préliminaires de la CEC après un vote qui a été prolongé de trois jours en raison de la pandémie de coronavirus, se trouve le Parti communiste avec 20,30% du soutien, contre les 13,34% qu'il avait obtenus lors des élections de 2016.

Le Parti libéral-démocratique (7,69%), les sociaux-démocrates de Russie juste (7,43%) et le Nouveau peuple nouvellement formé (5,55%) ont également dépassé le seuil de 5% nécessaire pour entrer à la chambre.

Miembros de una comisión electoral cuentan las papeletas después de votar en un colegio electoral tras las elecciones parlamentarias en el pueblo de Nikolayevka, a las afueras de Omsk, Rusia, el domingo 19 de septiembre de 2021
AP/EVGENIY SOFICHUK - Les membres d'une commission électorale comptent les bulletins de vote après avoir voté dans un bureau de vote à la suite des élections parlementaires dans le village de Nikolayevka, à l'extérieur d'Omsk, en Russie, dimanche 19 septembre 2021.

Plus de 110 millions de citoyens étaient appelés aux urnes, dont 2,6 millions s'étaient inscrits pour voter par voie électronique à Moscou et dans six régions.

Le taux de participation a dépassé 45 %, selon les chiffres officiels.

Peu avant la fermeture des bureaux de vote, les communistes ont dénoncé des fraudes dans plusieurs régions du pays, de la partie européenne du pays à la Sibérie et à l'Extrême-Orient.

Un hombre mira una pantalla que muestra los colegios electorales, en la sede de la Comisión Electoral Central de Rusia en Moscú, Rusia 19 de septiembre de 2021
REUTERS/SHAIL ZHUMATOV - Un homme regarde un écran montrant les bureaux de vote, au siège de la Commission électorale centrale russe à Moscou, en Russie, le 19 septembre 2021.

De son côté, la CEC a minimisé l'importance de ces violations, affirmant qu'elles n'ont pas influencé le résultat final des élections.

Le ministère de l'Intérieur a également confirmé qu'il n'y a pas eu d'irrégularités pendant les trois jours de vote qui auraient pu avoir un impact sur le résultat des élections.