PUBLICIDAD

Iberdrola

Le réseau ferroviaire Émirats-Oman reçoit un investissement de 3 milliards de dollars

Les deux nations arabes ont signé un accord historique pour créer un réseau ferroviaire qui réduira de moitié le temps de trajet entre les deux pays
emiratos-oman

PHOTO/ONA  -   Le Sultan d'Oman, Haitham bin Tareq al-Said, rencontrant le Président des Emirats Arabes Unis, Mohamed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan

Les Émirats arabes unis et le Sultanat d'Oman vont investir 3 milliards de dollars dans la construction d'une ligne ferroviaire reliant les deux pays du Golfe. 

Actuellement, il faut à peine 3,5 heures pour parcourir les 290 kilomètres qui séparent Abu Dhabi de Sohar, l'une des principales enclaves du nord d'Oman. Mais cela devrait changer au cours de la prochaine décennie. En effet, Oman va être doté d'un réseau ferroviaire modernisé. 

Le projet est supervisé par Oman et Etihad Rail, par le biais d'une coentreprise entre les deux sociétés. Celles-ci ont signé un accord avec la société Mubadala Investments Company d'Abu Dhabi pour élaborer le protocole de la route de 303 kilomètres, qui a été scellé lors de la visite du président émirati Mohamed bin Zayed à Mascate, la capitale omanaise. 

Les avantages économiques et sociaux du nouveau projet ferroviaire promettent d'être "énormes", a déclaré dans un communiqué de presse Abdulrahman Salim al-Hatmi, PDG de la société mère d'Oman Rail, Asyad. Le but est de relier les trois ports du sultan aux zones industrielles, commerciales et résidentielles du pays. 

L'objectif principal est de stimuler les opportunités commerciales et touristiques entre les deux voisins du Golfe et avec le reste de la région. 

Suhail al-Mazrouei, ministre de l'Énergie et des Infrastructures des Émirats arabes unis et président de la société Oman and Etihad Rail Company, a déclaré : "La mise en place du réseau ferroviaire Oman-Etihad est une extension des relations stratégiques et des liens historiques forts entre les deux pays, et le fondement du partenariat solide entre Etihad Rail et Oman Rail", ce qui implique qu'il rapprochera les nations dans divers secteurs. 

jeques.oman-emiratos.jpg
PHOTO / MINISTÈRE DES AFFAIRES PRÉSIDENTIELLES DES EAU - Le Président des EAU, Sheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, avec le Sultan d'Oman Haitham bin Tariq al-Said al-Said

Etihad Rail développera la ligne, qui fait un peu plus de 300 kilomètres de long. Elle permettra aux trains de passagers de rouler à une vitesse de 200 km/h, tandis que les trains de marchandises pourront rouler à une vitesse de 120 km/h. Cette liaison partira de Sohar, le port du nord, et réduira à 100 minutes le temps de trajet entre Abu Dhabi et Sohar, au nord de Mascate, et à 47 minutes le temps de trajet entre Sohar et Al Ain. Parallèlement, les passagers d'Abu Dhabi pourront se connecter au réseau ferroviaire d'Etihad à destination de Dubaï. 

En outre, le ministre a ajouté que "la signature de l'accord de coopération entre Oman et Etihad Rail Company et Mubadala montre l'engagement des deux parties à établir des partenariats stratégiques pour promouvoir l'investissement, la croissance économique et le développement global dans les deux pays." La coentreprise transformera les infrastructures, le transport et la logistique, renforçant ainsi le commerce et la cohésion sociale en reliant les centres économiques, industriels et commerciaux par le réseau ferroviaire.  

Comme le rapporte le Times of Oman, le partenariat a été signé par Ahmed al-Hashemi, PDG d'Oman et d'Etihad Rail Company, et Bakheet al-Katheeri, PDG de l'unité des industries des EAU de la plateforme d'investissement Mubadala. 

L'accord contribuera à améliorer et à développer l'économie nationale des EAU, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités commerciales transfrontalières et assurant un transport sûr et durable pour les passagers et les marchandises. 

Etihad Rail, quant à elle, est chargée de construire un réseau ferroviaire de 1 200 kilomètres pour le transport de passagers et de marchandises dans les EAU. Le projet vise à s'intégrer à terme dans un réseau ferroviaire plus vaste reliant six pays du Golfe : l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Qatar, le Koweït, Bahreïn et Oman. Toutefois, le chemin de fer ne fonctionne actuellement que dans l'émirat d'Abuet ne  Dhabi transporte que des trains de marchandises.