L'employé de l'ambassade suisse tué en Iran défendait les intérêts américains

Elle était la première secrétaire de la délégation suisse et travaillait à la section des intérêts américains
Una vista general muestra la residencia de una diplomática suiza cuyo cuerpo fue encontrado en la entrada, en el distrito norte de Teherán el 4 de mayo de 2021

PHOTO/AFP  -   Une vue générale montre la résidence d'un diplomate suisse dont le corps a été retrouvé à l'entrée, dans le quartier nord de Téhéran, le 4 mai 2021

L'employée de haut rang de l'ambassade de Suisse à Téhéran, qui est apparemment décédée après être tombée du dix-septième étage de l'immeuble où elle vivait, était la première secrétaire de la délégation suisse et travaillait à la section des intérêts américains.

Le pouvoir judiciaire iranien a déclaré que le corps de Sylvie Brunner, 51 ans, a été remis à la médecine légale pour une autopsie, une biopsie et pour déterminer les causes du décès, après les investigations menées sur les lieux, a rapporté tard hier l'agence de presse locale iranienne ISNA.

Le corps de Mme. Brunner a été retrouvé tôt mardi matin dans le jardin de la tour où il vivait dans le nord de Téhéran.
La Suisse représente les intérêts américains en Iran depuis que les deux pays ont rompu leurs liens après la révolution de 1979.