PUBLICIDAD

Iberdrola

Les exportations marocaines atteignent plus de 30 milliards d'euros en 2021

Le royaume alaouite enregistre un nouveau record d'exportations, notamment de produits marins, après la forte récession de 2020
PHOTO/AFP  -   Esta fotografía, tomada el 28 de junio de 2019, muestra una vista de las grúas de contenedores en la terminal I del puerto de Tánger Med, en la ciudad septentrional de Tánger

PHOTO/AFP  -   Cette photo, prise le 28 juin 2019, montre une vue des grues à conteneurs du terminal I du port de Tanger Med, dans la ville de Tanger (nord).

Le Maroc a connu une forte croissance de 2015 à 2019, atteignant presque un PIB de 17 milliards, mais, en raison de la crise sanitaire COVID-19, ce développement économique a été affecté. Peu à peu, le pays d'Afrique du Nord se remet, tout comme le reste de la communauté internationale, car le gouvernement marocain poursuit la campagne de vaccination et développe des accords commerciaux avec d'autres pays, dont récemment Israël. Le Maroc est le deuxième pays le plus attractif d'Afrique pour les investisseurs étrangers, l'UE étant son principal partenaire commercial.

Selon les chiffres statistiques de la Casa de Cambio, les exportations marocaines ont atteint un pic d'environ 327 milliards de dirhams, soit l'équivalent de près de 30,1 milliards d'euros sur l'année 2021, affichant une croissance de 24,3% par rapport à 2020 et de 14,9% par rapport à 2019, rapporte Apanews. Des chiffres très remarquables après les restrictions imposées par le gouvernement marocain.

PHOTO/REUTERS  -   Vista general del puerto de contenedores de Tánger-Med en Ksar Sghir, cerca de la ciudad costera de Tánger, Marruecos
PHOTO/REUTERS - Vue générale du port à conteneurs de Tanger-Med à Ksar Sghir, près de la ville côtière de Tanger, au Maroc.

Le principal moteur des exportations n'est pas surprenant puisqu'il s'agit du secteur des phosphates et dérivés, avec une augmentation de 57,1%. Le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et des forêts était responsable de ce record, pour la valeur des exportations de produits marins. Les exportations de produits marins ont enregistré un total de 24,2 milliards de Dh, soit un total de 778 000 tonnes en 2021, a indiqué le ministère.

Le secteur des ressources marines est si fructueux, grâce aux projets pionniers créés par le Roi Mohammed VI en 2009, dans le cadre de la stratégie "Aleutis" dans le but de développer et d'être compétitif dans ce secteur, comme l'explique le ministère. L'augmentation en valeur réside dans le nombre de transactions de mollusques congelés, qui ont représenté 40 % du chiffre d'affaires à l'exportation pour l'ensemble de l'année dernière, ainsi que de poulpes congelés, qui ont représenté 66 %.

PHOTO/AFP  -   Terminal I del puerto de Tánger Med, en la ciudad septentrional de Tánger
PHOTO/AFP - Terminal I du port de Tanger Med, dans le nord de la ville de Tanger.

Vient ensuite le secteur de l'aéronautique, qui a enregistré une hausse de 21,9 %. De même, le secteur automobile a vu ses exportations augmenter de 15,9 % pour atteindre plus de 83,78 milliards de Dh en 2021, grâce à la demande extérieure du secteur de la construction, qui a représenté plus de 35,2 %. "Sous la direction du roi Mohamed VI, le Maroc est en passe de devenir le pôle automobile le plus compétitif du monde. Nous comptons poursuivre sur cette voie en améliorant l'intégration profonde de nos écosystèmes et en décarbonisant la production industrielle", a déclaré le ministre de l'industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique. L'industrie automobile est l'un des secteurs les plus remarquables de l'investissement direct étranger, étant le leader de tous les pays d'Afrique du Nord, "elle se classe troisième au niveau mondial en termes de compétitivité dans l'industrie automobile, après l'Inde et la Chine", a ajouté le ministre. 

AFP/FADEL SENNA - Muestra un buque de carga amarrado en el complejo portuario de Tánger-Med en Ksar Sghir, cerca de la ciudad portuaria marroquí nororiental de Tánger
AFP/FADEL SENNA - Montre un cargo amarré au complexe portuaire Tanger-Med à Ksar Sghir, près de la ville portuaire de Tanger, au nord-est du Maroc.

D'autre part, les exportations de textiles et de cuir ont augmenté de plus de 36,38 milliards de dirhams, soit 21,6 %, tandis que les exportations dans le secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire ont représenté 9,2 %, dépassant 68,37 milliards de dirhams.

Malgré les restrictions sévères imposées par l'administration marocaine à la suite de la crise pandémique mondiale, les exportations marocaines se sont avérées être un succès grâce à des améliorations continues et à la montée du "Made in Morocco". L'expansion économique du Maroc est indéniable et va se poursuivre. C'est également la cinquième plus grande économie d'Afrique et la troisième plus grande économie parmi les nations du nord du continent