Les ventes de voitures au Maroc explosent

L'AIVAM a publié un rapport montrant une hausse de près de 13 % par rapport à 2019, Porsche se distinguant avec une croissance de plus de 100 %
concesionario-porsche

 -  

En pleine transition de pouvoir, le Maroc continue de recevoir de bonnes nouvelles en termes économiques pour l'année en cours. S'il y a moins d'une semaine, le département américain de l'agriculture (USDA) rapportait que Rabat avait battu son record de production de blé, c'est maintenant le secteur automobile qui affiche de très bonnes données par rapport aux records enregistrés avant même la pandémie de COVID-19. L'Association des importateurs de véhicules automobiles du Maroc (AIVAM) estime cette hausse à 12,64 %, avec un total de 131 637 unités vendues au cours des neuf derniers mois.

Le rapport mensuel présenté par l'AIVAM montre une croissance des immatriculations de véhicules privés (VP) et de véhicules utilitaires légers (VUL). Dans le cas du premier, le volume des ventes s'élève à 115 611 unités, soit une croissance de 10,77%. Les VUL ont presque triplé, soit un peu plus de 28 %, pour atteindre 16 026 véhicules vendus depuis janvier. Cette augmentation des ventes a été généralisée à toutes les marques, le secteur des voitures haut de gamme et notamment la firme allemande Porsche se distinguant.
coches-concesionario-porsche

La marque de Stuttgart a fait exploser ses ventes dans le royaume alaouite, voyant son nombre de véhicules vendus augmenter de 102,7 %. Dans le même secteur, Audi a également connu une croissance significative, prenant 2,48% de la part de marché - 2 869 véhicules au total. Cela place Audi légèrement en tête de ses principaux concurrents, les deux autres concurrents allemands, BMW et Mercedes. BMW a eu 2 457 véhicules et une part de marché de 2,13% et Mercedes 1,63% sans atteindre les 1 900 unités totales vendues.

concesionario-audi

En ce qui concerne le marché automobile global, Dacia reste largement en tête, avec 28,33% des parts de marché, soit 32.747 immatriculations au cours des neuf derniers mois - une croissance de près de 5% par rapport aux chiffres de 2019. Le deuxième est précisément sa maison mère, Renault, avec une part de marché de 13,43 % - 15 527 unités vendues -. Un peu plus loin, en dehors des chiffres à deux chiffres, on trouve Hyundai (9 493 unités et 8,21% de part de marché) et Peugeot (8 070 véhicules et 6,98% de part de marché).

Rien qu'en septembre dernier, 13.255 véhicules ont été immatriculés au Maroc, soit 3,17 % de plus qu'au cours du même mois il y a deux ans. La répartition de ces ventes totales laisse 11 323 unités aux VP - en hausse de 1,92% - et 1 932 aux VUL - en hausse de 11,23%. Au sein de cette dernière, la firme indienne Mahindra a vendu 92 véhicules, ce qui représente un montant important pour la marque puisqu'il s'agit d'une croissance de plus de 400% par rapport à 2019. D'autre part, Dongfeng Sokon (DFSK) a connu une croissance de près de 185 %, avec 3 224 unités vendues.