L'Espagne accueillera la Fondation YOM SALAM, promue après les accords d'Abraham

La Fondation aura des objectifs de coopération culturelle, économique et sociale
Atalayar_Amir Peretz Isaac Siboni

 -   Amir Peretz, ministre de l'économie israélien, salue l'homme d'affaires espagnol Isaac Siboni après leur rencontre à Tel Aviv

Le ministre de l'économie israélien, Amir Peretz, a rencontré à Tel-Aviv l'homme d'affaires espagnol Isaac Siboni, qui a informé le membre du gouvernement israélien de la création d'une fondation pour la promotion culturelle, économique et sociale, qui portera le nom de YOM SALAM (Journées de la paix). 

Le ministre israélien partage avec l'homme d'affaires Isaac Siboni son statut de Marocain d'origine, engagé depuis ses différentes responsabilités dans une coopération interrégionale basée sur la culture, la société et l'économie. 

L'Espagne sera le siège principal de la Fondation, une initiative privée pour la promotion culturelle, économique et sociale du nouveau scénario qui s'ouvre après la configuration d'un espace interrégional allant du Maroc aux pays du Golfe, grâce à l'engagement d'Israël au sein des Accords d'Abraham. 

La Fondation YOU SALAM aura un autre siège au Maroc, étant donné le lien des promoteurs de la Fondation avec ce pays.  

Isaac Siboni a une longue carrière dans le monde des fondations interculturelles et interreligieuses. Il est actuellement président de l'Institut d'études sépharades et andalouses de l'Université d'Alcalá de Henares et membre du Conseil international du Centre Peres pour la paix ; après avoir participé au lancement de la Fondation des trois cultures. Il a également été décoré à deux reprises par Sa Majesté le Roi du Maroc.

La Fondation YOM SALAM comprendra les principaux dirigeants des pays signataires des Accords d'Abraham, et d'autres qui ont déjà annoncé leur adhésion à un accord ambitieux allant du Maroc à plusieurs pays du Golfe, signé le 15 septembre 2020 avec l'aval des États-Unis.

Selon l'homme d'affaires Isaac Siboni, "c'est la première action dans le domaine privé en Espagne, conséquence de la nouvelle période qui s'ouvre après la signature des accords d'Abraham, afin que l'Espagne joue à nouveau un rôle stratégique dans la coopération de l'Europe avec les pays du Moyen-Orient, à laquelle s'est joint le Maroc, qui s'est engagé à renforcer ses relations avec Israël".