L'Institut Cervantes de Stockholm co-organise un colloque sur la littérature et la traduction présidé par les reines d'Espagne et de Suède

Dans le cadre de la visite officielle du roi et de la reine d'Espagne, il a accueilli un débat sur Ramón y Cajal et une rencontre avec Javier Cercas
instituto-cervantes-madrid

PHOTO/ARCHIVO  -   Siège de l'Instituto Cervantes à Madrid

L'Institut Cervantes de Stockholm a programmé plusieurs activités culturelles à l'occasion de la visite officielle du roi et de la reine d'Espagne en Suède : un colloque dans la bibliothèque du Palais royal, avec l'intervention de la secrétaire générale de Cervantes, Carmen Noguero ; une rencontre scientifique sur les recherches du prix Nobel Ramón y Cajal, le père des neurosciences, et une causerie littéraire avec l'écrivain Javier Cercas.

L'événement principal de ce programme, qui sera présidé par les reines d'Espagne et de Suède, aura lieu ce jeudi (11h00) dans la bibliothèque Bernadotte du Palais royal de Stockholm, organisé par l'Institut Cervantes de Stockholm et l'Institut suédois. Sous le titre "Rencontre sur la littérature et la traduction entre l'Espagne et la Suède", quatre experts aborderont divers aspects de la littérature des deux pays et de la traduction entre leurs langues respectives.

Le Secrétaire général de Cervantes participera à la présentation de cette table ronde qui réunira l'écrivain Javier Cercas, la traductrice et professeur Carmen Montes Cano, l'hispaniste et professeur Ken Benson et l'écrivain Hanna Nordenhök. Ils analyseront l'importance de renforcer le dialogue et les échanges culturels entre les deux pays, la pertinence des traductions dans la connaissance d'autres littératures et la promotion de l'apprentissage des langues étrangères.

Après le débat, les reines Letizia et Silvia visiteront la bibliothèque Bernadotte, où on leur montrera des livres et des objets pertinents liés aux relations bilatérales entre l'Espagne et la Suède. On notera en particulier une édition suédoise d'"El Cid" datant de 1859, traduite dans cette langue par le prince Oskar, futur roi Oskar II, à partir d'une édition allemande de l'œuvre.

 Vous verrez également un diplôme remis au prince héritier Karl Johan XIV lors de son intronisation dans l'ordre de San Fernando en 1814, le document nommant le roi Gustav V amiral honoraire de la marine royale espagnole (1927) et des photographies de la visite d'État que le roi Alphonse XIII a effectuée en Espagne en 1928.

Les recherches du lauréat du prix Nobel Cajal

Toujours dans le cadre de la visite officielle de Don Felipe et Doña Letizia dans la capitale balte, le siège de l'Institut Cervantes à Stockholm a accueilli mercredi deux activités importantes.

Le premier était le colloque Les dessins de Cajal et la découverte de la forêt neuronale du cerveau, dirigé par les chercheurs Javier de Felipe, expert en neurologie du CSIC (Conseil national de la recherche espagnol), et Ricardo Martínez Murillo, directeur de l'Institut Cajal.

Ils ont évoqué les recherches que Santiago Ramón y Cajal (1852-1934) a menées sur la microanatomie du système nerveux, ses observations sur la dégénérescence et la régénération, et ses théories sur la plasticité du cerveau, qui ont profondément influencé les scientifiques de son époque, provoquant un changement radical dans le cours de l'histoire des neurosciences.

La conférence scientifique a eu lieu à l'occasion de l'inauguration de l'exposition " Synapses : art et science en Espagne ", de Ramón y Cajal au XXIe siècle, un voyage à travers les recherches du prix Nobel de médecine de 1906, qui peut être visitée au musée Nobel de Stockholm jusqu'au 4 décembre, organisée par l'ambassade d'Espagne et l'AECID avec la collaboration de l'Institut Cervantes, entre autres institutions.

Le siège de Cervantes a également accueilli une rencontre avec l'écrivain Javier Cercas, l'un des grands auteurs espagnols contemporains, qui était accompagné de Juan Carlos Cruz Suárez, professeur au département d'études romanes et classiques de l'université de Stockholm.

 Mercredi, la secrétaire générale de l'Institut, Carmen Noguero, a visité pour la première fois les installations de Cervantes à Stockholm et a rencontré le professeur Ken Benson, ancien doyen de l'université de Stockholm, la directrice du Goethe Institut de Suède, Jutta Gehrig, ainsi que des représentants de l'ambassade d'Espagne et des associations impliquées dans l'enseignement de l'espagnol en Suède.

Envoyé par José Antonio Sierra, conseiller Hispanismo.