PUBLICIDAD

Iberdrola

L'Ukraine, la Moldavie et l'UE lancent le commerce de l'électricité ce jeudi

La liaison sera mise en œuvre par une interconnexion entre l'Ukraine et la Roumanie, et aura une capacité commerciale initiale de 100 mégawatts, qui sera progressivement augmentée
atalayar-gas-énergie-électricité-syndicat-europe-ukraine-moldova-économie-commerce

AP/GENVA SAVILOV  -   Un employé tourne une vanne d'une installation de gaz lors d'un exercice de formation d'urgence dans la ville de Boyarka, dans la région de Kiev

Le commerce de l'électricité entre les pays de l'Union européenne (UE), l'Ukraine et la Moldavie commencera officiellement ce jeudi 30 juin, après que l'Union a procédé à une synchronisation d'urgence avec ces deux pays à la mi-mars en raison de la guerre russe contre le premier d'entre eux.

Le Réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d'électricité (REGRT-E) a déclaré mardi dans un communiqué que "les conditions techniques préalables ont été remplies pour permettre la première phase des échanges commerciaux d'électricité entre l'Ukraine et les pays voisins".

Ces échanges devraient débuter jeudi via l'interconnexion Ukraine-Roumanie, tandis que l'activation des échanges via les autres connexions (Ukraine-Slovaquie, Ukraine-Hongrie et Moldavie-Roumanie) est prévue "à une date ultérieure".

Selon le REGRT-E, la capacité commerciale initiale de la première phase est de 100 mégawatts (100MW) et augmentera progressivement en fonction des analyses régulières de la stabilité et de la sécurité du système.

atalayar-union-europea-ue-ucrania--moldavia-entrada-candidato
AFP PHOTO/ SERVICE DE PRESSE PRESIDENTIEL DE L'UKRAINE - Le président ukrainien Volodymyr Zelensky (C), le chef du Conseil européen Charles Michel (G) et la chef de la Commission européenne Ursula von der Leyen (D) posent pour une photo lors de leur réunion à Kiev, le 12 octobre 2021

"Il s'agit d'une étape supplémentaire importante moins de quatre mois après la synchronisation d'urgence de l'Europe continentale avec l'Ukraine et la Moldavie", déclare l'organisme européen, qui regroupe les opérateurs de transport d'électricité des États membres du bloc, notant que cela démontre son "engagement fort" envers ses homologues ukrainiens et moldaves, Ukrenergo et Moldelectrica.

Pour Kadri Simson, commissaire européen à l'énergie, l'annonce revêt "une importance particulière maintenant que (l'Ukraine et la Moldavie) se sont vu accorder le statut de candidat à l'UE" par les chefs d'État et de gouvernement lors du sommet de jeudi dernier.

"L'augmentation progressive des échanges d'électricité est particulièrement importante dans le contexte de l'agression continue de la Russie contre l'Ukraine", a-t-elle déclaré.

Selon la commissaire, les échanges d'électricité "permettront à l'Ukraine d'obtenir des revenus pour soutenir son système électrique dans une situation où les revenus nationaux ont été réduits par les attaques de la Russie" et, dans le même temps, de fournir à l'UE "une électricité abordable à un moment où les prix sont exceptionnellement élevés".