PUBLICIDAD

Iberdrola

Marhaba 2022 : tous les détails

Le 15 juin débute officiellement l'opération "Traversée du détroit", qui mobilisera les ressources espagnoles et marocaines jusqu'au 15 septembre
paso estrecho

PHOTO/ARCHIVO  -  

L'opération "Traverser le détroit" débute le mercredi 15 juin. C'est l'encadrement du trafic massif de voyageurs se rendant d'Europe vers le Maghreb pour leurs vacances. Les gouvernements espagnol et marocain préparent à nouveau cette importante opération migratoire après deux ans sans la tenir en raison de la pandémie et de la crise des relations diplomatiques. 

Le premier jour de l'opération s'est déroulé sans afflux majeur, selon les autorités espagnoles, qui s'attendent à ce que le plus grand volume de trafic se produise pendant la deuxième semaine de juillet. Manuel Sánchez Alcázar, chef du département de protection de l'autorité portuaire de la baie d'Algésiras, par laquelle passent près de 70 % des voyageurs, a indiqué, dans des propos rapportés par Europa Sur, que " l'afflux de véhicules et de passagers est faible. C'est normal car c'est le début de l'opération. Nous prévoyons des journées très calmes d'ici là, entre la fin du mois et le deuxième week-end de juillet, lorsque la Fiesta del Cordero (9 juillet) sera célébrée, ce qui augmentera sûrement le nombre de personnes arrivant aux installations d'Algeciras et de Tarifa. Maintenant, il y a une normalité totale et beaucoup de tranquillité". 

En plus des ports d'Algeciras et de Tarifa, des navires partiront pour le Maroc depuis Motril, Almeria et Campo de Gibraltar. 

barcos estrecho
PHOTO/ARCHIVO 

Selon l'organisation de l'OPE, on s'attend à ce que cette année, 2022, il y ait une augmentation de 10% du nombre de voyageurs qui traversent le détroit de Gibraltar par l'Espagne pour rejoindre le Maroc. Ce chiffre représente environ 300 000 voyageurs de plus que lors de la dernière édition de l'OPE. En 2019, près de 3,3 millions de personnes d'origine nord-africaine ont traversé l'Espagne pour passer leurs vacances dans leur pays d'origine. 

Pour que tout se passe le mieux possible, le ministère de l'Intérieur a préparé un dispositif policier avec plus de 16 000 agents de la police nationale et de la garde civile, ainsi que 1 768 caméras de sécurité installées le long du parcours. En plus de ces agents des forces de l'ordre, 6 000 autres professionnels de la Croix-Rouge et de divers ministères seront sur place. 

En mer, huit compagnies maritimes seront chargées de transporter les véhicules du continent au continent voisin. Au total, l'OPE a été équipée de 33 navires de transport pour assurer le bon déroulement de l'opération. Il convient de rappeler que cette année, seules les personnes munies de billets fermés, achetés à l'avance, seront autorisées à voyager, ce qui signifie moins de flexibilité que les années précédentes. Des associations telles que les Amis du peuple marocain ont demandé publiquement la suppression de cette mesure, une demande qui n'a pas encore été satisfaite par les autorités portuaires ni par les compagnies maritimes, qui exigent également un passeport COVID valide ou un test PCR de 72 heures maximum. 

barcos estrecho
PHOTO/ARCHIVO 

Les autorités n'ont pas confirmé cette information, mais selon Europa Sur, pendant les jours les plus chargés du mois de juillet, des mesures supplémentaires sont prévues pour permettre l'interchangeabilité des billets afin d'accélérer le passage des frontières. 

L'obligation de visa pour franchir les frontières de Ceuta et Melilla restera également en vigueur jusqu'au 15 juillet au moins, comme publié au Journal officiel de l'État (BOE). 

Les autorités espagnoles ont mis à la disposition des voyageurs quatre grandes aires de repos dans la province de Cadix, ainsi que sept points d'information. Ils représentent 7 500 mètres carrés de quais, 508 000 mètres carrés d'aires de repos et de stationnement et 32 postes d'amarrage maritimes. 

À cela s'ajoutent les aires de repos disponibles sur le réseau routier national, qui, à l'époque pré-pandémique, recevaient à cette période de l'année des revenus considérables grâce à l'importance du trafic. 

 Le ministère marocain des Affaires étrangères a renforcé son réseau consulaire en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Espagne pour aider ses ressortissants à accomplir les formalités nécessaires pour passer l'été au Maghreb.