Mise en service de la nouvelle usine de dessalement de Laayoune à la fin de l'année

Le Maroc a annoncé la construction de cette deuxième usine en janvier 2020
mar-marruecos

 -  

Laayoune a commencé l'installation d'une grande usine de dessalement de l'eau, une nouvelle infrastructure qui vise à dessaler l'eau de mer pour la transformer en eau potable et la fournir à la population de Laayoune.

Le directeur général de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (Onee) du Maroc, Abderrahim El Hafid, a annoncé qu'avant la fin de l'année 2021, l'usine de dessalement sera en mesure d'alimenter quotidiennement la population de Laayaoune en eau potable.

Dans une déclaration publiée par l'Agence MAP, El Hafid a souligné que le projet "aura un très grand impact positif sur la dynamique économique et de développement que connaissent ces provinces". 

marruecos-agua-potable
PHOTO/AP - Des habitants de la ville de Zagora, dans le sud du Maroc, attendent de remplir des récipients d'eau provenant d'un puits public.

En outre, il a souligné que la Direction nationale de l'électricité et de l'eau potable "ONEE" a programmé la deuxième partie du projet pour un coût financier de 300 millions de dirhams, soit environ 35 millions d'euros. 

De même, le directeur général de l'ONNE a souligné que la nouvelle infrastructure permettra de "porter la capacité totale de production d'eau potable à 60 000 mètres cubes par jour", en plus de disposer de "trois réservoirs de stockage d'une capacité totale de 5 500 mètres cubes pour répondre aux besoins en eau de la population d'El Marsa, Foum El Oued et Tarouma, jusqu'en 2035", selon Rue20.

Des puits côtiers sont également en cours de forage pour alimenter la nouvelle usine, qui devrait produire 2 600 mètres cubes d'eau potable par jour.