PUBLICIDAD

Iberdrola

Mohammed bin Zayed se rend à Oman pour la première fois en tant que président des EAU

Après la France, c'est Oman qui accueille le deuxième voyage officiel du président émirati à l'étranger, à l'invitation du sultan omanais Haitham bin Tariq al-Said
atalayar-président-arabes-unis-émirats-unis-eau-abu-dabi-jeque-mohamed-mohammed-bin-zayed-al-nahyan

PHOTO/REUTERS  -   Mohammed bin Zayed al-Nahyan, président des Émirats arabes unis

La capitale omanaise de Mascate se préparait aujourd'hui à accueillir le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Émirats arabes unis, pour son deuxième voyage officiel à l'étranger - le premier dans la liste des pays arabes et des puissances du Golfe - depuis son arrivée au pouvoir en mai dernier, après le décès de son père, Khalifa bin Zayed Al Nahyan. 

L'ancienne cité des bords de la mer d'Oman, Mascate, s'est mise sur son 31 mardi pour accueillir le président de son voisin émirati et toute la délégation qui l'accompagne. "Depuis son entrée dans l'espace aérien du Sultanat d'Oman jusqu'à son arrivée à l'aéroport Royal Space, l'avion du Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nayhan était accompagné d'une flopée d'avions militaires qui ont accueilli la visite de l'invité d'honneur", a rapporté l'agence de presse étatique d'Oman. 

Après l'atterrissage, la délégation de l'Émirat - comprenant, selon l'agence de presse émiratie WAM, des personnalités émiraties de premier plan telles que le vice-président du Conseil exécutif d'Abu Dhabi, Hazza bin Zayed Al Nayhan, le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères d'Abu Dhabi, Hazza bin Zayed Al Nayhan ; Le vice-Premier ministre et ministre de la Cour présidentielle, Hamed bin Zayed Al Nahyan, et l'ambassadeur des EAU à Oman, Mohamed Sultan Al Suwaidi - a été reçu par une garde d'honneur, composée de centaines de membres de la cavalerie royale et de la garde royale omanaise.

atalayar-sultan-oman-omán-omaní-haitham-bin.tareq-al-said-golfo-persico-emiratos-arabes-unidos
PHOTO/FILE - Le sultan d'Oman, Haitham bin Tareq al Said

Mohammed bin Zayed a été accueilli par son homologue omanais, le sultan Haitham bin Tariq al-Said, à son arrivée à l'aéroport privé royal de Mascate, tandis que la réception officielle du président émirati a eu lieu à Al Alam, un petit palais de cérémonie et ancienne résidence officielle du sultan Qaboos bin Said Al Said - père et prédécesseur de Haitham bin Tariq - situé dans la vieille ville de la capitale. En outre, la réception a également donné lieu à des spectacles musicaux et culturels traditionnels omanais, à l'interprétation des deux hymnes nationaux et à une salve de l'artillerie omanaise à 21 canons. 

"Au cours de cette visite [d'État de deux jours], un certain nombre de questions et de domaines d'intérêt commun seront abordés, ce qui contribuera à concrétiser les aspirations et les espoirs des deux pays pour un avenir plus prospère", ont indiqué des sources émiraties à propos d'une rencontre qui devrait dynamiser les relations et consolider davantage les liens historiques, géographiques et culturels qui "unissent les deux pays", ont déclaré les dirigeants des deux puissances.

La rencontre historique entre feu Zayed bin Sultan Al Nayhan et Qaboos bin Said Al Said en 1968, respectivement ancien cheikh émirati et ancien sultan omanais, a été l'une des premières et des plus importantes étapes du rapprochement diplomatique et régional des deux voisins du Golfe. Et c'est précisément dans le sillage de cette réunion que de nombreux pactes culturels et éducatifs ont été élaborés après la naissance de la Fédération des Émirats arabes unis en 1971. Un chemin vers la coopération a également été écrit lors de la visite de Zayed bin Sultan à Oman en 1991, lorsqu'il a été convenu de créer un Haut comité conjoint (qui faciliterait l'entrée des citoyens des deux pays sur les deux territoires) et un Haut comité économique pour les projets communs.

atalayar-encuentro-sultan-oman-presidente-jeque-emiratos-arabes-undiso-reunion-mascate-visita-oficial-mohamed-bin-zayed-haitham-bin.tareq-
PHOTO/ONA - Photo d'archive. Les bonnes relations entre le sultan d'Oman, Haitham bin Tareq al-Said, et le président des Émirats arabes unis, Mohamed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, ont favorisé l'établissement de relations politiques, diplomatiques et commerciales étroites entre les deux États du Golfe

Dans ce sens, Abu Dhabi et Mascate espèrent tous deux aborder des agendas remplis de questions économiques, commerciales, culturelles et de développement en termes bilatéraux, régionaux et internationaux. Un partenariat stratégique entre les deux pays - ils l'espèrent - restera la clé de leurs relations pendant le séjour de Mohammed bin Zayed à Oman. Les deux pays se sont mutuellement "indispensables dans de nombreux piliers de la coopération", a déclaré à Al Ain Salem Al Jahouri, vice-président de l'Association des journalistes omanais, "notamment dans les positions politiques et dans la coopération sur les questions économiques, sécuritaires, militaires, culturelles, sanitaires et éducatives". 

Dans tous ces aspects, les rapprochements qui ont déjà eu lieu entre les Émirats arabes unis et Oman se distinguent, comme les accords visant à coordonner les mesures de protection des côtes contre la contrebande - améliorant la stabilité dans la région -, ou la convergence des perspectives politiques et diplomatiques sur la question palestinienne, la guerre au Yémen, le dossier nucléaire iranien ou la guerre russo-ukrainienne en Europe

Selon M. Al Jaahouri, cela pourrait se traduire ultérieurement par une influence commune au sein du Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG), contribuant à unifier les positions de tous ses États membres.