PUBLICIDAD

Marruecos

Plus de 5 millions de personnes retournent dans les centres de la Fondation "la Caixa" au cours d'une année marquée par la pandémie

La Fondation "la Caixa" a fait le point sur la fréquentation de ses centres et expositions culturelles et scientifiques au cours de l'année qui vient de s'achever, encore marquée par la pandémie
exposicion-caixaforum-barcelona

 -   Exposition au CaixaForum Barcelona David Campos

La Fondation "la Caixa" a fait le bilan de la fréquentation de ses centres culturels et scientifiques et de ses expositions au cours de l'année qui vient de s'achever, encore marquée par la pandémie. 

L'organisation a fait un grand effort pour récupérer le taux de fréquentation des huit centres CaixaForum et CosmoCaixa, ainsi que des expositions itinérantes, en s'adaptant à la situation pour garantir la sécurité de la culture et en suivant les restrictions de capacité stipulées par les communautés autonomes en raison de la COVID-19. 

Le public a soutenu cet engagement et 5,2 millions de personnes ont visité les centres et expérimenté les différentes propositions culturelles, scientifiques et éducatives en 2021, soit 1,3 million de personnes de plus qu'en 2020.

Ainsi, sept visiteurs réguliers sur dix avant la pandémie sont revenus dans les centres CaixaForum et CosmoCaixa, soit un total de 1,9 million de personnes. À ce chiffre, il faut ajouter les 3,3 millions de personnes qui ont visité les expositions itinérantes, qui se sont déplacées dans plus de 70 villes d'Espagne.

CaixaForum Madrid a accueilli 307 000 visiteurs (33 % de plus qu'en 2020) et l'exposition la plus visitée a été " L'image humaine : art, identités et symbolisme ", produite en collaboration avec le British Museum, qui se tient jusqu'au 9 janvier 2022. La deuxième exposition la plus visitée était "Objets de désir. Surréalisme et design, 1924-2020", avec des œuvres d'artistes de la stature de Salvador Dalí, Björk et Le Corbusier. Dans l'ensemble, l'exposition interactive et immersive "Teamlab. Art, technologie et nature" au CaixaForum de Barcelone a été l'exposition la plus visitée de l'année.

Le réseau CaixaForum a présenté son offre la plus étendue pour l'année académique en cours avec 40 expositions : 31 dans des centres et 9 itinérantes, et 15 des titres sont des productions internes. Le tout dans le but de contribuer à récupérer l'enthousiasme et d'inviter à la réflexion afin de repenser l'avenir, dans une perspective transversale qui allie culture et diffusion scientifique. La saison est placée sous le slogan "Nous croyons en la culture. Nous grandissons dans la culture" pour offrir au public des fenêtres qui lui permettent de regarder dans le passé, de vivre dans le présent et aussi d'affronter l'avenir.

Dans son engagement ferme de rapprocher la culture de tous les publics, la Fondation "la Caixa" ouvrira le CaixaForum Valencia en juillet 2022.
CosmoCaixa

L'une des grandes premières de la saison aura lieu à CosmoCaixa, qui proposera dès le mois de mars un voyage à la découverte des secrets du Soleil. L'exposition interactive "Le soleil. Vivre avec notre étoile", en collaboration avec le Science Museum de Londres, montrera au public la relation fascinante entre l'humanité et cette étoile, essentielle à notre existence. L'exposition comprend plus d'une centaine de pièces historiques et contemporaines, ainsi qu'une impressionnante installation audiovisuelle immersive grand format montrant de véritables images satellites de cette étoile (du 22 mars au 16 octobre).

CaixaForum Barcelone

Le mois de février verra l'arrivée de l'exposition "The Magritte Machine", une collaboration avec le Museo Nacional Thyssen-Bornemisza qui présentera plus de 60 peintures de René Magritte ainsi qu'une sélection de photographies et de films de famille provenant de plus de 50 musées et collections en Europe, au Canada, au Mexique, en Chine, aux États-Unis et au Japon. Cette exposition monographique consacrée à l'œuvre du génie surréaliste est la première exposition en Espagne sur l'artiste depuis plus de 20 ans et démontrera la nature non systématique mais méthodique de l'œuvre du peintre belge (du 24 février au 5 juin).

Après sa première au CaixaForum Madrid, "Tattoo. L'art sous la peau", la plus grande exposition sur l'histoire du tatouage, arrivera à Barcelone. Produite et organisée par le Musée du Quai Branly - Jaques Chirac à Paris et la Fondation "la Caixa", l'exposition propose un voyage dans l'univers unique du tatouage d'un point de vue anthropologique et analyse la résurgence de ce phénomène mondial. Elle réunira plus de 240 œuvres historiques et contemporaines, ainsi qu'une vingtaine de prototypes de corps hyperréalistes modelés en silicone et tatoués à l'encre, créés expressément pour cette exposition par des maîtres de cet art venus de différentes régions du monde (du 18 mai au 28 août).

CaixaForum Madrid

Deux premières attendent le public dans les premiers mois de 2022 au CaixaForum Madrid. Jean Paul Gaultier sera le principal protagoniste de "Cinéma et mode. Par Jean Paul Gaultier". L'enfant terrible de la mode a été invité à porter un regard d'auteur sur les liens entre la mode et le cinéma à travers les collections de la Cinémathèque française et à travers des robes, des tenues et des pièces de haute couture, des accessoires de mode, des dessins, des affiches de films, des photographies de tournage, des documents, des reconstitutions de décors et des extraits de films de plus de 20 prêteurs internationaux. L'exposition, qui pourra ensuite être vue au CaixaForum de Barcelone, passe en revue la présence du monde de la mode et des défilés de mode dans le cinéma et les collaborations de grands couturiers dans les costumes de films. Une exposition d'auteur avec la touche personnelle de Jean Paul Gaultier (du 18 février au 5 juin).

La première de l'exposition "Bande dessinée" confirmera que cet art est un outil de réflexion sur le présent et l'avenir, et un puissant moyen de créer des réalités parallèles, des mondes imaginaires, des utopies et des dystopies. Depuis ses origines jusqu'au début du XXe siècle, la bande dessinée a été un miroir de la réalité et a montré des aspects qui passaient inaperçus dans les autres arts. Cette exposition autoproduite, qui présente l'œuvre des grands maîtres universels ainsi que les classiques de la bande dessinée espagnole, a fait intervenir des scénaristes et des dessinateurs de renommée internationale (du 20 mai au 28 août).
CaixaForum Palma

CaixaForum Palma proposera un voyage passionnant dans le monde des pharaons à partir des prestigieuses collections du British Museum, qui vous invitent à découvrir cette ancienne civilisation. "Pharaon. Roi d'Égypte" n'explore pas seulement le symbolisme et l'idéologie de la royauté égyptienne, mais vise également à découvrir les réalités qui se cachent derrière ces personnages. L'exposition se compose d'environ 140 pièces provenant du British Museum, des bustes imposants aux objets les plus insolites, en passant par les reliefs en pierre magnifiquement sculptés et les bijoux en or brillants (du 11 février au 12 juin).

CaixaForum Zaragoza

En collaboration avec le Musée national de la sculpture, CaixaForum Zaragoza accueillera l'exposition Non finito. L'art de l'inachevé, qui se penche sur la poétique de l'art inachevé. L'exposition explore des œuvres d'art de toutes les périodes qui, pour différentes raisons, sont restées inachevées, ont été interrompues ou ont été intentionnellement conçues comme des fragments. L'exposition, qui rassemble 94 œuvres provenant de plus de 40 musées et collections, met en évidence la prédilection constante des artistes à travers l'histoire pour les formes fragmentaires (du 10 février au 29 mai).

CaixaForum Séville

En février, le CaixaForum de Séville accueillera la dernière exposition organisée en collaboration avec le British Museum. "L'image humaine. Art, identités et symbolisme" est un voyage passionnant à travers l'un des grands thèmes - peut-être le plus récurrent - de l'art figuratif : l'être humain. Des œuvres emblématiques des civilisations anciennes du British Museum sont associées à une sélection d'œuvres de la collection d'art contemporain de la Fondation "la Caixa" et à d'importants prêts d'autres institutions (du 17 février au 29 mai).
CaixaForum Girona

Dans "Art et Mythe. Les dieux du Prado", CaixaForum Girona se penchera sur la manière dont la mythologie classique a été une source d'inspiration constante pour de nombreux artistes au cours de l'histoire. En fait, ces fabuleux récits ont été enregistrés dans des pièces de céramique, des blocs de marbre, des médailles, des panneaux et des toiles comme ceux qui font partie de cette exposition. Composée d'œuvres du Museo Nacional del Prado, l'exposition offre un large panorama de la mythologie gréco-romaine et de sa représentation par des artistes de l'envergure de Francisco de Zurbarán, José de Ribera et Pedro Pablo Rubens, entre autres (du 2 mars au 28 août).

CaixaForum Lleida

CaixaForum Lleida découvrira l'âge d'or de l'affiche moderne dans une exposition qui montre les origines de l'art publicitaire dans la transition du XIXe au XXe siècle à travers l'évolution des affiches lithographiques. L'exposition " Affiches de la vie moderne. Les origines de l'art publicitaire" raconte comment l'affiche publicitaire est devenue, vers 1900 et pendant toute la période inter-centenaire, un puissant moyen de communication de masse et, à son tour, une œuvre d'art. Plus d'une centaine d'œuvres d'artistes espagnols et internationaux provenant de la précieuse collection d'affiches historiques du Museu Nacional d'Art de Catalunya (MNAC) seront exposées, ainsi que des prêts de centres et de collections publics et privés (du 2 mars au 24 juillet).

CaixaForum Tarragona

De l'écran à la salle d'exposition, certains des grands protagonistes des films Pixar bondiront de l'écran. Avec "Pixar. Construire des personnages", les visiteurs pourront découvrir les origines et les vicissitudes que traversent les personnages pour devenir les attachants protagonistes de films tels que "Toy Story", "Monsters Inc.", "Les Incroyables" et "Inside Out", entre autres (du 9 février au 24 juillet).